•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le journaliste Pierre Morel est détenu pour non-respect des conditions de liberté

Chargement de l’image

Le journaliste Pierre Morel a comparu au palais de justice de Rimouski vendredi dernier (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Chargement de l’image

Le journaliste Pierre Morel a enfreint deux conditions de sa probation et demeurera détenu jusqu’aux recommandations sur la peine prévue le 30 août.

Personnalité médiatique surtout connue dans le secteur de Matane, Pierre Morel a comparu vendredi dernier au palais de justice de Rimouski.

Il ne devait pas se trouver en présence de la victime, en lien avec le procès lors duquel il a plaidé coupable en mars, ni communiquer indirectement avec elle.

En mars dernier, il a plaidé coupable à des accusations de voies de fait, dont une avec étranglement.

Les faits qui lui étaient reprochés se sont déroulés en avril 2021 à Montmagny et en décembre 2021 à Matane.

L’accusé sera de retour en cour le 30 août prochain pour assister aux recommandations sur la peine dans lesquelles les avocats des deux parties proposeront une peine à infliger.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.