•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans le Whiteshell, des propriétaires restent malgré l’ordre d’évacuation

Chargement de l’image

Des gens transportent des sacs de sable pour protéger une maison dans le secteur Otter Falls, du Parc provincial du Whiteshell, au Manitoba, le 24 mai 2022.

Photo : Radio-Canada / Emily Brass

Radio-Canada

Des propriétaires dans le nord du parc provincial du Whiteshell, dans l’est du Manitoba, entendent rester sur place pour protéger leurs maison contre les inondations, malgré l'ordre d’évacuation des autorités.

La province leur demande de quitter les lieux d’ici 17 h mardi.

Ce n’est pas juste un endroit de chalets et je ne pense pas que les gens s’en rendent compte. Nous sommes nombreux ici à être sinistrés, explique la propriétaire d’un établissement de villégiature, Amy Vereb.

« Beaucoup de gens vont tout perdre. J’ai de la chance en ce moment. Ma maison est sur un terrain élevé. Mon gîte ne l’est pas. Nous essayons de le sauver, mais beaucoup de gens ont tout perdu. »

— Une citation de  Amy Vereb, propriétaire d’un établissement de villégiature

Son mari et elle demeureront sur place, aidés de leurs voisins, pour entourer leur propriété de sacs de sable. Pendant ce temps, leurs enfants iront chez leurs grands-parents.

Le fils des propriétaires du Riverview Lodge, dans le secteur du lac Eleanor, Albert Bos, raconte que ses parents n'ont pas l'intention de quitter les lieux, afin de protéger les digues. La digue n'est pas efficace à 100 % contre l'eau. Il faut toujours qu'il y ait quelqu'un derrière les digues pour vérifier que les pompes fonctionnent toujours, explique-t-il.

Selon Amy Vereb, de nombreuses personnes de la communauté se sentent abandonnées par le gouvernement provincial.

Ce que les habitants expriment, c'est une sorte de frustration de ne pas recevoir assez d'aide. Nous faisons de notre mieux ici avec notre famille et nos amis et nous recevons le soutien des voisins.

La première ministre fait une tournée aérienne du Whiteshell

La première ministre, Heather Stefanson, et le chef de l'opposition, Wab Kinew, ont entrepris une tournée de la région en hélicoptère, mardi matin.

Il y a tellement d'eau. C'est désolant, a déclaré Mme Stefanson aux médias après la visite, avant d'ajouter que, selon les prévisions, la rivière Winnipeg devrait continuer à monter.

Interrogée sur les critiques selon lesquelles son gouvernement n'a pas été assez proactif dans la lutte contre les inondations, la première ministre a soutenu que son équipe avait fait un travail incroyable jour et nuit, en collaboration avec les différents ministères et niveaux de gouvernement.

Les choses ont évolué rapidement tout au long des inondations, qui sont survenues dans plusieurs régions, a affirmé Mme Stefanson.

Nous sommes rassemblés au-delà des lignes de parti. Nous reconnaissons les défis auxquels les Manitobains sont confrontés et nous continuerons à nous assurer de leur transmettre autant d'informations que possible.

Chargement de l’image

Plusieurs personnes remplissent des sacs de sable près d'Otter Falls Resort.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Un porte-parole provincial a indiqué qu'environ 475 chalets et 44 propriétés commerciales sont touchés par les inondations, en plus des évacuations dans le secteur du lac Betula.

La province a mis sur pied un centre d'appel afin de répondre aux questions des sinistrés.

De plus, le porte-parole fait savoir que la province tente d’acquérir une machine afin d’automatiser la fabrication de sacs de sable dans la région.

Ordre d'évacuation étendu

Il est interdit de se rendre dans le parc du Whiteshell à partir de l’entrée ouest du parc sur la route 307, jusqu’à la jonction des routes 307 et 309. Les environs des lacs Sylvia, Eleanor, Nutimik et Betula ainsi qu’Otter Falls et Barrier Bay sont visés par l’ordre d’évacuation.

Chargement de l’image

La section nord du parc provincial du Whiteshell est visée par un ordre d'évacuation.

Photo : Source : province du Manitoba

La province demande à la population de quitter le secteur le plus vite possible et de ne pas retourner dans les propriétés situées dans cette zone.

Par ailleurs, les autorités ont annoncé lundi la fermeture de terrains de camping dans le Whiteshell jusqu’au 6 juin.

Les fortes précipitations printanières dans le sud et le centre du Manitoba ont fait monter les niveaux d'eau à un seuil jamais atteint depuis des années, et le Whiteshell a été particulièrement touché. Les précipitations dans la région des lacs Whiteshell ont dépassé des records météorologiques datant de 1951.

Avec les informations de Meaghan Ketcheson et de Cameron MacLean

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !