•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

OHdio accueille des balados de Télé-Québec et de RFI

Chargement de l’image

Des balados de Télé-Québec, RFI, Savoir média et APTN ont été ajoutés à l'application OHdio.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Deux ans et demi après son lancement, l’application OHdio de Radio-Canada, qui se veut un carrefour de musique, d’émissions de radio et de balados francophones, ouvre ses portes aux contenus d’autres diffuseurs francophones.

Les adeptes de la plateforme ont accès depuis le 24 mai à des balados produits par Télé-Québec, Savoir média, RFI (Radio France Internationale) et APTN (Réseau de télévision des peuples autochtones).

Télé-Québec offre notamment Devenir Margot, un balado immersif et intime sur la maladie d'Alzheimer, ainsi que Daniel Bélanger : rêve encore, qui plonge dans la production d’un des albums phares de l’histoire de la musique québécoise.

Différente ou douée et Les heures d’été, de Savoir média, ainsi que Dans les pas d’Alfred et Assassinat de Laurent-Désiré Kabila : un thriller congolais, produits par RFI, se trouvent aussi sur OHdio.

Les auditeurs et auditrices peuvent également écouter Sans réserve, d’APTN, un balado qui donne la parole à différentes personnalités ayant à cœur les réalités des peuples autochtones, comme Michel Jean, Elisapie ou encore Boucar Diouf.

En tant que destination francophone de premier plan dans le marché canadien, nous croyons à l’importance de l’édition de contenu et ces associations avec des partenaires diffuseurs de choix permettront assurément d’enrichir l’expérience d’écoute, a déclaré Caroline Jamet, directrice générale Radio, Audio et Grand Montréal, par voie de communiqué.

Radio-Canada OHdio prévoit nouer de nouveaux partenariats afin de continuer d’enrichir sa plateforme des contenus d’autres médias francophones.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !