•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un propriétaire de chiens dangereux de Val-des-Sources accusé

Chargement de l’image

Les cinq danois servaient de chiens de garde.

Photo : Radio-Canada / Alexis Tremblay

Radio-Canada

Le propriétaire des chiens qui ont attaqué deux femmes à Val-des-Sources en août 2021 a été formellement accusés de négligence criminelle ayant causé des lésions corporelles.

Deux chefs d'accusation de négligence criminelle causant des lésions, un pour chacune des victimes, ont été déposés contre Patrice Houle, 59 ans, de Val-des-Sources.

Micheline Beaulieu et Jacqueline Sévigny avaient été attaquées par deux grands danois alors qu'elles marchaient sur la piste cyclable menant au secteur Saint-Barnabé. Elles avaient été mordues sur les jambes et les bras.

Le matin de l’incident, le propriétaire des chiens aurait laissé la grille de son entreprise ouverte pour permettre à ses employés d’entrer. Ses cinq danois, qui servent de chiens de garde, en auraient profité pour sortir.

Les cinq chiens avaient, par la suite, été saisis.

Le maire de la municipalité, Hugues Grimard, avait rendu visite au propriétaire en mai 2021 à la suite de plaintes de citoyens concernant les chiens. Des résidents ne se sentaient en effet pas en sécurité, puisque ces animaux pouvaient avoir accès au sentier. Le propriétaire avait alors convenu d'installer des clôtures et de garder les chiens à l'intérieur en tout temps. Une nouvelle plainte avait été déposée la veille de l'attaque des chiens.

En décembre dernier, la Cour supérieure avait suspendu l'euthanasie des chiens qui avaient attaqué les dames le temps que le propriétaire puisse demander une contre-expertise. Une première évaluation comportementale avait conclu qu'ils étaient dangereux.

La Municipalité réagit

La Municipalité de Val-des-Sources a réagi au dépôt des accusations. On est contents à la ville que le dossier avance, mais ça ajoute des délais pour le dossier de l'euthanasie. Ça va être mis de côté, le temps que le dossier criminel chemine. [...] Sur la problématique des chiens qui ne sont pas attachés, on est beaucoup plus sensibles à ça maintenant. Même s'ils sont petits ou gros, les chiens doivent être contrôlés par leur propriétaire, rappelle le directeur général de la municipalité de Val-des-Sources, Georges-André Gagné.

L'avocat du propriétaire des chiens, Me Bernard T. Raymond, soutient qu'il pourra démontrer l'innocence de son client le temps venu. Sans vouloir discuter des accusations qui pèsent contre son client présentement, il soutient quand même que les circonstances entourant l'incident allégué vont être expliquées clairement devant un juge et nous avons profondément confiance qu'on va être en mesure de démontrer que ce n'est pas la faute ni de monsieur Houle ni des chiens.

La comparution officielle du propriétaire des chiens aura lieu le 21 juin prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !