•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PLQ promet un médecin de famille par Québécois

Dominique Anglade et Vicky-May Hamm.

La chef du PLQ Dominique Anglade et la candidate dans Orford, Vicky-May Hamm.

Photo : Radio-Canada / René-Charles Quirion

Le Parti libéral du Québec (PLQ) promet un médecin de famille à tous les Québécois qui le désirent dans le cadre de son programme Accès Santé.

La cheffe du PLQ, Dominique Anglade, a pris cet engagement en vue de la prochaine campagne électorale à Magog, mardi, en compagnie de la candidate dans la circonscription d'Orford, Vicki-May Hamm.

Le parti compte développer plus de groupes de médecine familiale et revoir les activités des médecins de famille dans les hôpitaux.

La réduction du fardeau administratif du personnel soignant est également proposée par le PLQ. Chaque personne va être prise en charge par un médecin de famille avec une équipe soignante à proximité de chez elle. C'est un projet ambitieux, mais nous ne pouvons pas laisser tomber les Québécois comme le fait François Legault [...]. Nous ne pouvons pas abandonner les gens qui n’auront plus de médecins de famille, soutient Dominique Anglade.

Un grand défi

Mme Anglade reconnaît toutefois que le défi est grand. Les conditions de travail, la reconnaissance du travail des infirmières et l’interdisciplinarité sont autant de facteurs sur lesquels le PLQ veut travailler. Nous voulons reconnaître la pénurie de médecins et d’infirmières pour en former davantage. Nous voulons augmenter le nombre de cliniques présentes dans nos régions. Nous devons rendre la profession de médecin de famille plus attractive, souligne-t-elle.

Cette dernière a profité de l'occasion pour lancer une flèche à l'endroit de François Legault en rappelant qu’en 2018, lorsque la Coalition avenir Québec est arrivée au pouvoir, il y avait 400 000 personnes sur la liste d'attente pour un médecin de famille.

Nous sommes tendus à plus d’un million de personnes, c’est inacceptable! Ce qu’il faut, c’est de s'assurer que les gens puissent avoir accès à un médecin de famille à proximité, explique la chef du PLQ. Le plus important, c’est que l’on se donne un objectif. François Legault a abandonné cette promesse en allant dans une autre direction.

La priorité pour le PLQ sera de donner un médecin de famille aux aînés, aux personnes qui ont des maladies chroniques ou aux prises avec des problèmes de santé mentale. Je ne donnerai pas de chiffres spécifiques sur le nombre de personnes, mais nous pouvons supposer que le tiers du million de personnes sans médecin de famille est atteint d’une maladie chronique. La santé mentale est aussi un enjeu prioritaire, explique Mme Anglade.

J’ai fait des rencontres de cuisine et des élus qui nomment la santé. On parle beaucoup d'accès aux médecins de famille, ajoute la candidate du PLQ dans Orford, Vicky-May Hamm.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !