•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aide financière de 10,7 M$ pour le port de Québec

Chargement de l’image

L’aide de Québec servira à financer différents travaux, notamment dans le secteur ouest de l’anse au Foulon. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Chargement de l’image

Le gouvernement Legault a annoncé mardi l’octroi d’une aide financière de près de 11 millions de dollars à l’Administration portuaire de Québec (APQ) pour la mise à niveau de ses infrastructures.

Le soutien apporté par Québec s’inscrit dans le cadre de sa nouvelle vision maritime, intitulée Avantage Saint-Laurent.

L’un des objectifs poursuivis par cette stratégie est de doter le fleuve d’installations portuaires modernes et compétitives.

L’aide gouvernementale servira au financement de 14 projets de mise à niveau des infrastructures du port de Québec totalisant 32,65 millions. L’APQ investira pour sa part 22 millions.

Les travaux seront réalisés d’ici 2025. Ils incluent la réfection de plusieurs quais et la bonification du périmètre de sécurité du secteur ouest de l’anse au Foulon.

Transbordement sous couvert

Malgré les demandes répétées de citoyens du secteur Limoilou, préoccupés par les impacts des activités du port sur la qualité de l’air, aucune des sommes investies n’ira à la bonification du transbordement de minerais sous couvert.

Actuellement, seul le transbordement de nickel se fait sous couvert au port de Québec. Le président-directeur général de l’APQ, Mario Girard, affirme qu’il n’est pas possible d’augmenter la capacité de transbordement sous couvert du côté des installations situées à Beauport.

Tout ce qui peut être sous couvert à Beauport est sous couvert, assure M. Girard. Il ajoute que pour les autres minerais, les mesures de mitigation mises en place, notamment les canons à eau et les systèmes d'alerte, fonctionnent extrêmement bien.

Scandaleux

Le député solidaire de Jean-Lesage, Sol Zanetti, juge scandaleux que sur les 11 millions d’aide octroyés au port de Québec, pas un sou ne soit investi dans la sécurisation des opérations de transbordement sous couvert des minerais. Encore une fois, la CAQ nous prouve qu’elle est plus préoccupée par les intérêts financiers du port de Québec et des compagnies qui gravitent autour que par la santé des gens de Limoilou et de Beauport, a-t-il dénoncé. M. Zanetti estime que l’administration portuaire devrait s’assurer de protéger au maximum la santé des résidents contre la pollution de l’air avant de quêter de l’argent public pour corriger la mauvaise gestion de ses infrastructures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !