•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Club ukrainien de Moncton crée un centre pour les réfugiés

La façade de l'église.

Cette ancienne église de la rue Park, à Moncton, est en train d'être transformée en un centre culturel d'aide aux réfugiés ukrainiens.

Photo : Facebook/Club ukrainien de Moncton

Radio-Canada

Une ancienne église au centre-ville de Moncton, au Nouveau-Brunswick, est en voie d’être transformée pour aider les réfugiés ukrainiens dans la région.

Natalia Haidash, membre de la direction du Club ukrainien de Moncton, explique qu’on veut en faire l’un des plus grands centres du genre en Atlantique.

Une partie de l’église est remplie de vêtements, de chaussures, de literie, de manteaux, d’autres articles et de meubles donnés par les gens.

Natalia Haidash devant des étalages de vêtements donnés.

L'ancienne église abrite les dons de la communauté. Natalia Haidash, du Club ukrainien de Moncton, dit être grandement reconnaissante pour cette aide.

Photo : Radio-Canada / Kate Letterick

Les gens appuient la communauté ukrainienne depuis le début de l’invasion russe, souligne Mme Haidash. Ses voisins, dit-elle, ont commencé à lui donner de la nourriture et des friandises pour son enfant. Certains ont pris l’initiative d’installer des bandes jaunes et bleues, les couleurs du drapeau ukrainien, sur les arbres.

Un propriétaire d’immeubles résidentiels à Moncton, Vic Shaw, veut aussi aider les réfugiés ukrainiens. Il est passé récemment à l’église pour déposer des jouets laissés par d’anciens locataires. Il dit avoir loué un certain nombre d’appartements à des Ukrainiens et qu’il en aura bientôt d’autres à leur proposer.

Un couloir menant aux chambres. Les portes des chambres sont fermées.

Sept chambres en cours de construction dans l'ancienne église pourront accueillir jusqu'à 30 personnes.

Photo : Radio-Canada / Kate Letterick

Une campagne de financement locale appuie les réparations et la rénovation de l’ancienne église. Des chambres y sont construites pour accueillir jusqu'à 30 personnes. Mme Haidash dit être grandement reconnaissante pour l’aide de la communauté.

Environ 200 réfugiés sont déjà arrivés dans le Grand Moncton, selon le Club ukrainien. Il est difficile de déterminer leur nombre exact, explique Mme Haidash, parce que l’organisme ne connaît que ceux qui ont demandé son aide.

Natalia Haidash espère que tout cela aide les réfugiés à se sentir un peu plus près de leur patrie d’origine.

Les gens peuvent d’ailleurs déposer leurs dons à cette ancienne église de la rue Park les mardis et les jeudis de 16 h à 18 h et les samedis de 10 h à 16 h.

D’après un reportage de Kate Letterick, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !