•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un rassemblement à T.-N.-L. pour souligner les 90 ans de la traversée d’Amelia Earhart

Chargement de l’image

Amelia Earhart a volé de Harbour Grace, à Terre-Neuve, à Derry, en Irlande du Nord, en 1932.

Photo : Topical Press Agency / Getty

Radio-Canada

Le 20 mai 1932, l’aviatrice américaine Amelia Earhart est devenu la première femme à traverser l’océan Atlantique en solo. 90 ans après son exploit, une cinquantaine de pilotes se sont rendus à son lieu de départ à Terre-Neuve, pour marquer l’occasion.

Le vol transatlantique d’Amelia Earhart entre Harbour Grace, à Terre-Neuve, et Derry, en Irlande du Nord, a eu une durée de de 14 heures et 56 minutes.

Des activités commémoratives étaient organisées par les deux villes, vendredi. À Harbour Grace, une reconstitution de l’événement a eu lieu, tout comme la réouverture de la salle d’aviation du musée de Conception Bay.

Le Dr Don Wyatt, ancien pilote, fait partie d’une petite minorité de personnes qui était présente lors du départ d’Amelia Earhart d’Harbour Grace.

Chargement de l’image

Le Dr Don Wyatt.

Photo : Radio-Canada

« Je me souviens d’elle, et je me souviens de son gros avion rouge. Elle était grande, elle avait les cheveux en pagaille et les pommettes très hautes. »

— Une citation de  Dr Don Wyatt, ancien pilote

Le Dr Don Wyatt dit qu’il n’avait pas saisi l’importance de l’événement auquel il assistait l’époque.

Je n’étais qu’un petit garçon, explique celui qui est possiblement le seul spectateur encore vivant à avoir assisté à ce départ historique.

En 2022, la piste d’atterrissage est toujours en service à Harbour Grace, mais les femmes-pilotes sont maintenant beaucoup plus nombreuses.

Amelia Earhart la pionnière

La pilote retraitée Suzanne Pettigrew était également à Harbour Grace, vendredi.

Cette dernière est membre des Ninety-Nines, une organisation qui regroupe plus de 4000 femmes pilotes dans le monde.

On a décidé de faire l’assemblée annuelle générale des Ninety-Nines ici, pour célébrer cet événement qui a définitivement ouvert les portes pour plusieurs femmes pour faire notre carrier par la suite, lance-t-elle.

Il n’y avait que 99 membres quand ce groupe s’est réuni pour la première fois en 1929.

Chargement de l’image

La première réunion des Ninety-Nines le 2 novembre 1929.

Photo : Capture d'écran - Site Internet - Ninety-Nines

En 1931, Amelia Earhart est devenue la première présidente du groupe Ninety-Nines.

Elle nous a en quelque sorte ouvert la voie. Sans Amelia Earhart, je ne crois pas que nous serions ici aujourd’hui, déclare Kim Winsor, gouverneure de la section de l’est du Canada des Ninety-Nines.

En 2022, on dénombre plus de 5000 femmes pilotes dans le monde.

D’après le reportage de Kyle Mooney et de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !