•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Journée nationale des patriotes d’actualité cette année?

Chargement de l’image

Les revendications des patriotes en 1837 et 1838 font écho à la guerre en Ukraine, selon la SSJB de la Mauricie.

Photo : Radio-Canada / Anne Merline Eugène

Selon la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de la Mauricie, la Journée nationale des patriotes revêt une importance particulière cette année avec l’invasion russe en Ukraine.

Selon le président de l’organisme, Réal Boisvert, les valeurs démocratiques sont menacées par l’invasion russe en Ukraine. Comme les patriotes ont mené une lutte pour la reconnaissance de la nation canadienne-française à la fin des années 1830, les Ukrainiens tentent de défendre leur patrie aujourd’hui, près de 200 ans plus tard, selon lui.

« La population du monde entier a un devoir de mémoire. Elle a une responsabilité envers sa nation, mais aussi d’autres nations du monde, de défendre des valeurs démocratiques et de liberté. »

— Une citation de  Réal Boisvert, président de la Société Saint-Jean-Baptiste de la Mauricie
Chargement de l’image

Quelques dizaines de personnes se sont rassemblées au parc Victoria dimanche matin.

Photo : Radio-Canada / Anne Merline Eugène

Une tradition au parc Victoria

Depuis près de 40 ans, l’organisme qui veille à la promotion de la langue française, au patrimoine national et à la souveraineté du Québec, souligne la Journée nationale des patriotes.

Cette année, quelques dizaines de personnes se sont rassemblées à la place des Patriotes, au parc Victoria, à Trois-Rivières. De jeunes familles étaient présentes, tout comme le député bloquiste dans la circonscription de Trois-Rivières, René Villemure.

L’un des citoyens sur place, Jacques Lamothe, estime que le Québec doit toujours lutter pour sa place au Canada et en Amérique du Nord. Ma présence ici c’est pour la nation québécoise, pour la différence francophone en Amérique, pour l’avenir du Québec qui est incertain, affirme-t-il.

Chargement de l’image

L'auteur-compositeur-interprète, Baptiste Prud’homme.

Photo : Radio-Canada / Anne Merline Eugène

Après une animation musicale et des contes racontés par l’auteur-compositeur-interprète originaire de Grandes-Piles, Baptiste Prud’homme, des hommages au drapeau et un toast ont été faits à la mémoire des patriotes.

En après-midi, le sociologue Alexis Tétreault a tenu une conférence sur son nouvel essai La nation qui n’allait pas de soi.

Avec les informations d'Anne Merline Eugène

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !