•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les inscriptions aux sports organisés en hausse dans le Nord de l’Ontario

Chargement de l’image

Les Bulldogs de North Bay ont lancé leur saison durant la longue fin de semaine de la fête de la Reine.

Photo : Avec permission des Bulldogs de North Bay

Chris St-Pierre

Plusieurs associations sportives ont signalé une augmentation significative du nombre de participants à l'approche de leurs saisons respectives.

La tendance est surtout perceptible dans les divisions pour tout-petits. Ce que je remarque c’est que les inscriptions ont surtout augmenté dans les divisions pour les plus jeunes. Nous offrons du soccer aux 3 à 18 ans et toutes les divisions jusqu’à celle des 8 ans et moins sont pleines, affirme la présidente du club de soccer Valley East, Heidi Murphy.

L’un des nombreux clubs du Grand Sudbury compte deux fois plus de joueurs inscrits cet été que l’an dernier. L’association a dû même créer une liste d’attente pour certaines divisions et créer de la place pour deux équipes additionnelles.

En date du 21 mai, l’Association de soccer mineur de Kapuskasing a déjà dépassé le total de joueurs pour la saison 2019, qui était d’environ 220, à trois jours de la fin de sa période d’inscription. Même si le dernier recensement indique que la population locale a chuté de 2,8 % de 2016 à 2021, le président de l’association, Justin Renaud, croît qu’il y a eu une augmentation de la population dans notre coin dans les 18 derniers mois.

Je crois même qu’on va atteindre nos capacités maximales dans certaines divisions. C’est un problème, mais c’est un beau problème à avoir, explique-t-il.

Chargement de l’image

Le président de l'Association de soccer mineur de Kapuskasing, Justin Renaud.

Photo : Radio-Canada / Capture d'écran

L’organisation de football des Bulldogs de North Bay et la ligue de balle lente de Kapuskasing perçoivent les mêmes tendances, alors que la pratique de plusieurs sports reprend dans les prochaines semaines à travers la province.

Le retour au jeu des athlètes plus vieux est le seul élément qui manque à plusieurs de ces associations sportives, qui organisent une première saison depuis le début de la pandémie.

Les adolescents s’absentent

La Petite ligue de baseball de Timmins est l'une des rares à avoir subi une baisse des inscriptions. Comparativement à 2019, les taux d’inscription sont stables chez les plus jeunes, mais l’arrêt forcé de deux ans causé par la crise sanitaire a eu un effet sur l’intérêt des joueurs plus âgés pour le sport.

Auparavant, on avait des divisions de 13 à 16 ans. On ne sera pas capable de l’offrir cette année parce qu’il n’y en a pas assez, raconte le trésorier et secrétaire de la ligue, Dan Ouellet.

Il espère que ces divisions seront de retour l’année prochaine, notamment pour profiter d’un nouveau terrain qui a été construit au parc Hollinger.

Chargement de l’image

L'équipe junior des Bulldogs a affronté les Sabercats de Sault-Sainte-Marie le 21 mai.

Photo : Avec permission des Bulldogs de North Bay

Les inscriptions ont augmenté d’entre 17 et 20 % pour les équipes de football de niveau bantam à senior des Bulldogs de North Bay. Cependant, l’imposition d’une limite de 10 joueurs de 19 ans qui peuvent jouer à la fois pour une même équipe a eu un impact sur les inscriptions pour sa formation plus âgée.

Je crains pour l’équipe senior à long terme. Je ne crois pas qu’on pourra maintenir notre taux qu’avec des joueurs de 17 et 18 ans. Je crois que ça va prendre les joueurs de 19 ans, partage le président et entraîneur-chef des Bulldogs, Marc Mathon.

Heureusement, l’organisation a profité de courtes périodes durant l’automne de 2020 et l’été de 2021 pour offrir du football drapeau. Cette tactique a fait croître les inscriptions de façon importante chez les plus jeunes puisque de nouvelles personnes ont eu la chance de s'intéresser au programme quand peu de sports étaient permis.

Pénurie de ressources

Si l’augmentation du nombre de participants aux sports organisés est souhaitable, ça prend ce qu’il faut pour accommoder tout le monde. La ligue de balle lente de Kapuskasing a vu ses chiffres pratiquement doubler, passant d’environ 130 joueurs en 2019 à presque 200 cette année.

Avec 197 jeunes et seulement trois champs de balle, c’est difficile de créer un horaire, indique l’un des responsables de la ligue, Pat Audras.

La ligue a demandé et reçu le feu vert de la Ville pour utiliser un ancien terrain délaissé situé dans le quartier Val Albert, qui sera remis à neuf puis transformé en parc à chien après le mois de juillet. Aux dires de M. Audras, la municipalité discute avec l’école catholique André-Cary pour construire un nouveau terrain.

Pour sa part, le club de soccer Valley East s’est empressé de trouver suffisamment de bénévoles.

Ça prend des parents bénévoles sur le terrain pour coordonner les équipes et distribuer les uniformes et horaires, souligne Mme Murphy.

Heureusement, la présidente a pu trouver tous les bénévoles requis pour l’été un peu plus d’une semaine avant le début de la saison, qui commence le 30 mai.

L’Association de soccer mineur de Kapuskasing est toujours à la recherche d’entraîneurs bénévoles, alors qu’elle compte relancer son programme compétitif. Elle sera également limité à un seul terrain cet été en raison des rénovations que subit le deuxième qu’elle utilise normalement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !