•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La réduction des services de santé se poursuit à Forestville

Chargement de l’image

L'urgence de Forestville (archives).

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Radio-Canada

Après deux jours sans médecin à l'urgence, c'est au tour des services de radiologie d'être suspendus pour une durée indéterminée à Forestville. Ces bris de services inquiètent la mairesse de Forestville et préfète de la MRC de la Haute-Côte-Nord, Micheline Anctil.

Pendant la fin de semaine du 22 mai, l’urgence de Forestville est demeurée ouverte pour des soins de santé de base offerts par des infirmières.

Les résidents de Forestville qui ont eu besoin de consulter un médecin ont dû se rendre aux urgences de Baie-Comeau ou aux Escoumins, situés respectivement à 100 et 60 kilomètres.

C’est d’autant plus inquiétant que nous sommes dans une fin de semaine de trois jours de congé, raconte la mairesse de Forestville et préfète de la MRC de la Haute-Côte-Nord, Micheline Anctil.

Chargement de l’image

Micheline Anctil, mairesse de Forestville

Photo : Radio-Canada

La reprise des activités estivales pendant le long congé ainsi que les déplacements routiers plus nombreux rendent la situation dangereuse, selon elle.

« Nos citoyens, s’ils ont des situations d'infarctus, de traumatisme, d’accident cérébral, la distance à parcourir en ambulance est de 100 km en direction de Baie-Comeau. »

— Une citation de  Micheline Anctil, mairesse de Forestville et préfète de la MRC de la Haute-Côte-Nord

Quant aux services de radiologie, c'est en raison d'un manque de personnel qu'ils sont suspendus pour une durée indéterminée depuis 8 heures lundi. Pour des examens en radiologie urgents, les usagers doivent se rendre au Centre multiservices de santé et de services sociaux des Escoumins.

Une table régionale pour trouver des solutions

Micheline Anctil indique que les préfets de la Côte-Nord ont demandé, il y a quelques semaines, la mise sur pied d’une table régionale de main-d'œuvre en santé et services sociaux avec le CISSS et les instances syndicales.

Cette table permettrait aux municipalités de s’impliquer dans la recherche et l’implantation de solutions, en particulier en matière de recrutement.

Le monde municipal veut bien saisir toute l’ampleur du problème, mais aussi regarder vers l’avenir, comment on peut faire ensemble. Cette table nous permettrait de partager la problématique, mais aussi de s’impliquer au niveau des solutions, martèle Micheline Anctil.

Bris de service à Baie-Johan-Beetz

Le CISSS indique également que le CLSC de Baie-Johan-Beetz en Minganie sera fermé pour la semaine du 23 mai en raison du manque de personnel infirmier. Pendant cette période, une infirmière demeurera disponible pour répondre aux besoins des résidents par téléphone, précise par courriel le CISSS de la Côte-Nord.

Avec la collaboration de Zoé Bellehumeur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !