•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver, ville 15 minutes?

Chargement de l’image

Une étude indique que 79% des résidents de Vancouver vivent à 15 minutes de marche d'une épicerie. (archives)

Photo : La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

Radio-Canada

Une étude de l’Université Simon Fraser indique que 79 % des résidents de Vancouver vivent à quinze minutes de marche de l’épicerie la plus proche. Le pourcentage augmente si l’on inclut les marcheurs plus rapides, et monte à 99 % si le trajet se fait en vélo.

L’étude se penche sur la ville de Vancouver, plutôt que la région métropolitaine de Vancouver, qui ne peut pas être considérée comme ville 15 minutes.

Les chercheurs impliqués dans l’étude s’intéressent au concept de la ville 15 minutes, une idée développée en 2016.

Afin de mener une lutte efficace contre les changements climatiques, les résidents d’une ville devraient avoir accès à tous les services essentiels en quinze minutes de marche.

Le plan d'action d'urgence climatique 2025-2030 de Vancouver prévoit que 90 % se trouveront dans cette situation d’ici 2030.

Il faut savoir où nous en sommes afin de nous assurer d’atteindre nos objectifs, explique une des co-rédactrices de l’étude, Meghan Winters.

Les communautés moins bien desservies en la matière comptent des proportions plus élevées d’enfants, d’aînés et de minorités visibles, et les taux d’emploi et d’éducation postsecondaire y sont plus bas qu’ailleurs.

Les chercheurs recommandent de prioriser les investissements dans ces quartiers afin d’établir une plus grande équité en matière d’accès aux ressources.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !