•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le report du système de consigne élargie déploré par l’Opération Verre-Vert

Un tapis qui transporte des contenants consignés écrasés.

Un système de récupération des consignes dernier cri est actuellement testé à Granby. (archives)

Photo : Radio-Canada / Pierrick Pichette

Radio-Canada

L'implantation du système de consigne élargie serait une nouvelle fois reportée selon l'Association des détaillants en alimentation du Québec dans un article publié par le quotidien Le Droit. Un report qui ne fait pas l'affaire de l'Opération Verre-Vert, un organisme qui milite en faveur de l'implantation rapide de ce mécanisme.

Initialement prévue en 2022, la mise en œuvre du projet a été remise en 2023. Voilà maintenant que l'arrivée du système de collecte de contenants consignés n'est prévue qu'en 2024, peut-être même en 2025, selon ce que croit l'Association des détaillants en alimentation.

Selon le porte-parole de l'Opération Verre-Vert, Jean-Claude Thibault, Québec estime que les données recueillies par les études menées lors de projets pilotes ne sont pas assez concluantes pour l'instant.

C'est extrêmement malheureux, ce n'est pas croyable! C'est complètement fou! On a une expérimentation vécue par les gens du Val-Saint-François, les gens de Sherbrooke. Les gens de presque 150 municipalités au Québec ont des conteneurs à dépôt volontaire. Même sans payer, les gens viennent porter leur verre et ça fonctionne, a témoigné Jean-Claude Thibault au micro de Par ici l'info.

Lorsqu'il sera implanté, ce nouveau système permettra, semble-t-il, de récupérer deux fois plus de contenants que ce qui est recyclé à l'heure actuelle. Les résultats sont connus par les gens qui l'appliquent. Sans publicité, grâce aux médias, en informant simplement les gens, on a réussi à prouver concrètement que ça fonctionnait. Il [le gouvernement] paie une grosse compagnie pour faire des études et là, il nous dit que les résultats ne sont pas clairs. [...] Ça n'a aucun bon sens.

Le porte-parole de l'Opération Verre-Vert croit que les solutions pour faire fonctionner le nouveau système de collecte sont claires. Avec les conteneurs à dépôt volontaire, on a retenu trois leçons. La première, c'est de bien informer la population, lui dire pourquoi il faut le faire et comment il faut le faire. La deuxième, c'est de bien localiser les conteneurs. L'expérimentation a prouvé que si on les place à un endroit où les gens vont fréquemment, comme la SAQ, par exemple, [ça fonctionne]. La troisième, c'est que les changements de comportement majeurs doivent partir du bas. Il ne faut pas que ça parte du haut, comme ce que le ministre veut faire en ce moment.

M. Thibault se réjouit par ailleurs des nouvelles technologies élaborées en matière de récupération de contenants consignés, qui seront peut-être disponibles au moment où le système provincial de collecte sera déployé. Il souhaite ardemment que l'arrivée de ces nouveaux dispositifs ne retardera pas une nouvelle fois l'arrivée de la consigne élargie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !