•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médecine vétérinaire : les ministres McCann et Lamontagne à l’UQAR mardi

Un vétérinaire se tient près d'un chien.

Les ministres McCann et Lamontagne seront à l'UQAR mardi, en compagnie de la doyenne de la Faculté de médecine vétérinaire de l'UdeM, Christine Theoret, pour y faire une annonce. (Archives)

Photo : iStock

Radio-Canada

La ministre de l'Enseignement supérieur, Danielle McCann, et le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, André Lamontagne, seront de passage à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) pour y faire une annonce mardi. Ils seront accompagnés de la doyenne de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal (UdeM), Christine Theoret.

Le recteur de l'UQAR, François Deschênes et le maire de Rimouski, Guy Caron, doivent également être présents.

L'ajout d'un pavillon destiné à l'étude de la médecine vétérinaire à l'UQAR a été officialisé en mars dernier, alors que le projet a été ajouté au Plan québécois des infrastructures (PQI).

Cette nouvelle formation sera offerte en partenariat avec la Faculté de médecine vétérinaire de l'UdeM.

Les trois premières années des cinq années du doctorat en médecine vétérinaire doivent être dispensées à l'UQAR, dans de nouveaux locaux. Le projet est évalué à environ 40 millions de dollars.

L'Université avait mené en 2020 une étude sur la possibilité d'offrir un tel programme à Rimouski.

Façade de l'Université du Québec à Rimouski.

Un nouveau pavillon doit être bâti pour accueillir les étudiants en médecine vétérinaire. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Simon Rail Laplante

Le manque de vétérinaires se fait sentir dans l'Est-du-Québec depuis plusieurs années et l'arrivée de ce pavillon d'enseignement de la médecine vétérinaire est vue comme une façon de former puis de retenir de nouveaux professionnels en santé animale dans la région.

Des élus du Kamouraska ont interpellé le ministre Lamontagne à plusieurs reprises dans les dernières semaines pour lui demander de considérer La Pocatière dans le choix de l'emplacement du futur pavillon de médecine vétérinaire de l'UQAR. Les élus soulignent que cette ville du Kamouraska serait, selon eux, l'endroit idéal pour construire ce pavillon puisqu'elle accueille déjà l'Institut de technologie agroalimentaire du Québec (ITAQ).

Toutefois, de passage à Rimouski au début du mois de mai, le ministre de l'Agriculture n'a pas fermé la porte à d'éventuels partenariats à La Pocatière, mais il a aussi précisé que le programme était élaboré par l'Université du Québec à Rimouski et par l'Université de Montréal et qu'il n'était pas question de refaire tout le travail.

Dimanche, le maire de La Pocatière, Vincent Bérubé, le préfet de la MRC de Kamouraska, Sylvain Roy, et le maire de Saint-Roch-des-Aulnaies, André Simard, ont tout de même réitéré leur demande de rencontrer le ministre Lamontagne dans les plus brefs délais.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !