•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des commerçants militent pour une rue piétonne dans Saint-Sauveur

Un VUS blanc circule sur la rue Saint-Vallier Ouest, dans le quartier Saint-Sauveur à Québec

La rue Saint-Vallier Ouest, dans le quartier Saint-Sauveur, était fermée les vendredis et samedis en soirée durant l'été.

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cloutier

Même si la Société de développement commercial (SDC) Saint-Sauveur n’a pas encore rejeté l’idée, des commerçants font pression pour qu’une portion de la rue Saint-Vallier Ouest soit fermée aux automobilistes cet été.

Pour nous c’était un automatisme, on s’attendait vraiment à ce que la rue piétonne revienne. Pour un restaurant comme nous, lorsqu’on était à 50 % de capacité à l’intérieur, ç'a été un baume de pouvoir servir les clients dans la rue, indique Martin Parrot, pdg de la brasserie Griendel.

Pourtant, au début du mois de mai, il sentait qu’il devait défendre son point puisque la SDC n’avait pas encore consulté les commerçants et que le quartier Saint-Sauveur ne faisait pas partie des annonces en matière de rue piétonne pour l’été.

On serait le seul quartier qui ne le fait pas, c’est un non-sens, fait-il valoir. Avec 12 autres commerçants, Martin Parrot a signé une lettre ouverte pour demander plus d’action de la part de la SDC. D’après eux, le quartier souffrirait de l’absence d’une rue piétonne cet été.

La façade du Griendel, dans le quartier St-Sauveur.

La façade du Griendel, dans le quartier Saint-Sauveur.

Photo : Radio-Canada / Raymond Routhier

Manque de ressources

Le président de la SDC Saint-Sauveur tient à rajuster le tir : son organisme n’a jamais dit qu’il n’y aurait pas de fermeture de la rue à la circulation routière cet été.

Nous ne pouvions pas confirmer la rue piétonne parce qu’on voulait faire un projet bonifié et que nous n’avions pas encore eu le temps de présenter notre plan, souligne Mathieu Savard.

Il mentionne que la SDC regroupe plusieurs commerçants, incluant les restaurants et les boutiques sur la rue Marie-de-l’Incarnation. On veut parler avec tout le monde et voir ce que l’on peut faire.

Même si le président ne souhaite pas trop s’avancer sur la vision de la SDC quant à une version améliorée de la rue piétonne de l’été dernier, il estime qu’une rue piétonne pourrait être implantée dès le 23 juin. Cette date correspond au début de la rue piétonne sur Saint-Joseph Est.

La SDC Saint-Sauveur n’a toujours pas de directeur général, ce qui peut expliquer, d’après Mathieu Savard, le retard accumulé pour planifier ce projet cette année.

Une clôture lettrée identifie le début de la zone piétonne de la rue Saint-Jean.

La rue Saint-Jean est rendue une habituée des rues piétonnes. Cette année, le concept a commencé dès le 16 mai.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Obstacles

L’été dernier, les piétons étaient rois sur la rue Saint-Vallier Ouest les vendredis et samedis, entre les rues Saint-Joseph Ouest et des Oblats.

C’est tard pour avoir une réponse, poursuit Martin Parrot du Griendel. Pour faire les horaires d’été et avoir les employés nécessaires, on doit le savoir rapidement.

Il s’attend à une réponse de la SDC qui pourrait arriver cette semaine.

Le groupe de 13 commerçants en faveur de la rue piétonne a aussi communiqué avec la Ville de Québec. Cette dernière dit avoir fait une démarche auprès de la SDC pour lui proposer de consulter les commerçants.

Mathieu Savard comprend qu’un groupe de commerçants soit impatient d’avoir une réponse. Mais on a aussi eu des appels et des courriels de quelque 10 commerçants qui ne sont pas en faveur de la rue piétonne, des clients aussi, donc on doit voir comment on améliore le tout.

Le 18 mai, le Conseil de quartier de Saint-Sauveur a adopté une résolution pour partager officiellement sa déception à la SDC qu'une rue piétonne n'ait pas encore été confirmée dans le secteur pour l'été.

Avec les informations de Pascale Lacombe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !