•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Cantonniers échappent la finale en prolongation

Des joueurs de hockey midget

Les Cantonniers de Magog sont la deuxième meilleure équipe M18 au Canada. (archives)

Photo : Marco Bergeron

Radio-Canada

Pour une troisième fois de suite, les Cantonniers de Magog s'inclinent en finale de la Coupe Telus. La formation magogoise a baissé pavillon en prolongation, dimanche soir, face aux Flyers de Moncton à Okotoks en Alberta.

Il n'aura fallu que 40 secondes de surtemps à Jack Martin pour offrir une victoire de 5 à 4 aux siens. Pourtant, quelques minutes plus tôt, le capitaine des Cantonniers, Éli Baillargeon, avait jeté une douche froide sur les Monctoniens, marquant 2 buts en 16 secondes pour niveler la marque en fin de match.

Ça a été un gros match, gros retour des Cantonniers dans les deux dernières minutes de jeu. Éli Baillargeon, ce qu'il a fait, c'est beaucoup. Ensuite, que le match se soit décidé en prolongation, à trois contre trois, disons que ça a fait jaser un peu hier. C'est une nouvelle décision cette année de Hockey Canada, je ne sais pas si ça va rester, a souligné le relationniste de l'équipe, Robert Legault.

Après sept rencontres en autant de jours, c'est avec le sentiment d'avoir tout donné que la troupe de Stéphane Robidas a quitté la patinoire, dimanche.

Les gars ont donné tout ce qu'ils avaient. Sept matchs en sept jours, c'est toute une commande, peu importe l'âge des participants. Ces jeunes-là s'entraînent depuis août dernier, a ajouté le relationniste.

« Ils se sont défoncés comme à l'habitude, mais encore davantage parce qu'ils voulaient le ramener au Québec, ce trophée-là. »

— Une citation de  Robert Legault, relationniste des Cantonniers de Magog

Il n'en demeure pas moins que les joueurs ont eu de la difficulté à sourire après le match, eux qui sont passés si près d'atteindre leur objectif ultime.

Les mines étaient vraiment basses, on pouvait le voir à la télévision. De l'autre côté, on voyait des scènes de réjouissance. Le gardien Louis-Félix Charrois, qui était devant le filet et a accordé ce but à la 40e seconde de la prolongation, était inconsolable. Par contre, les joueurs peuvent revenir ici la tête haute. D'être la deuxième meilleure équipe de hockey M18 AAA au pays, ce n'est pas rien, quand on sait qu'il y a quelque chose comme 150 équipes au début de la saison.

« C'est sûr que le résultat est vraiment crève-cœur. »

— Une citation de  Robert Legault, relationniste des Cantonniers de Magog

Champions de la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec, les Cantonniers défileront avec leur bannière de champions québécois dans les rues de Magog le samedi 11 juin.

Une structure bien établie

Il s'agissait d'une troisième présence des Cantonniers à la Coupe Telus en autant d'occasions. Cela signifie que l'équipe en est à trois championnats québécois d'affilée. Selon Robert Legault, ces succès sont la preuve que Magog détient l'une des meilleures structures de développement du hockey au pays.

La structure de hockey ici en Estrie fait l'envie de plusieurs à travers la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec. [...] La synergie entre les Cantonniers et les autres sphères de développement, que ce soit à Sherbrooke, à Granby ou aux Bois-Francs, montre qu'il y a du bon travail qui se fait à la base.

« On doit lever notre chapeau à tout le personnel d'entraîneurs, mais également à tous les joueurs qui embarquent dans le moule. »

— Une citation de  Robert Legault, relationniste des Cantonniers de Magog

Les attentes seront les mêmes l'an prochain pour l'organisation, qui rêve toujours de ramener une coupe Telus à la maison.

Il y a plusieurs joueurs qui ont la possibilité de revenir avec les Cantonniers l'an prochain. [...] Si on a une équipe qui est en santé, je peux vous dire qu'on aura encore de très beaux moments à présenter aux amateurs de hockey de la région. Bien sûr, notre travail, c'est de développer des joueurs alors je suis certain qu'on va continuer à bien faire l'an prochain, a conclu le relationniste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !