•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Environ 75 citoyens défilent dans les rues de Rimouski en souvenir des Patriotes

Chargement de l’image

Le drapeau des Patriotes et celui du Québec étaient à l'honneur lors de la marche.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Radio-Canada

Environ 75 citoyens ont défilé dans les rues de Rimouski, dimanche, afin de prendre part à la 12e Grande Marche des Patriotes, et ce, en dépit d’un temps incertain.

Conviés par le Mouvement Patriote du Bas-du-Fleuve et la Société nationale de l’Est du Québec, les marcheurs se sont d’abord donné rendez-vous en début d’après-midi au parc de la Gare. Ils se sont ensuite rendus au bar La P’tite grenouille pour entendre des discours patriotiques.

Chargement de l’image

Les citoyens et leurs compagnons à quatre pattes ont défilé dans la bonne humeur, dimanche après-midi, dans les rues de Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

L’événement organisé en cette veille de Journée nationale des Patriotes s’est tenue dans la bonne humeur. La marche était de retour après une pause de deux ans causée par la pandémie.

L’activité se veut une occasion de célébrer la mémoire des Patriotes de 1837-1838. La défense de la langue française, l’identité québécoise, la protection de l’environnement, l’occupation dynamique du territoire et la lutte pour l’indépendance sont aussi au cœur de cet événement.

Chargement de l’image

Alain Dion est responsable des communications pour le Mouvement Patriote du Bas-du-Fleuve.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Pour le porte-parole du Mouvement des Patriotes du Bas-du-Fleuve, Alain Dion, il est plus pertinent que jamais de souligner la Journée nationale des Patriotes, et ce, même si près de 200 ans se sont écoulés depuis leur lutte.

« Il y a des patriotes aujourd’hui aussi, des gens qui se battent pour défendre la langue, la culture et le territoire. [Ces] gens se battent pour l’indépendance du Québec, pour plusieurs d’entre eux. Cette lutte-là n’est jamais terminée, parce […] qu’on est un petit peuple francophone au milieu d’une mer anglophone. »

— Une citation de  Alain Dion, responsable des communications du Mouvement des Patriotes du Bas-du-Fleuve

Dans un Québec de plus en plus multiculturel, Alain Dion considère que l'événement patriotique peut être une façon d'accueillir les Québécois venus d'ailleurs. C’est une fête pour tout le monde. Que tu arrives du Vietnam, d’Algérie ou de la France, tu es le bienvenu, ajoute-t-il avec entrain.

Une personnalité régionale honorée

L’événement fut également l’occasion de souligner l’implication d’une personnalité de la région qui contribue à l’avancement de la culture québécoise et qui favorise une prise de conscience écologique. L’artiste peintre Caroline Jacques a reçu le prix Patriote de l’année, décerné par la Société nationale de l’Est du Québec.

Chargement de l’image

L'artiste Caroline Jacques, photographiée dans son atelier (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean Marc Robichaud

Dans un communiqué acheminé aux médias, le président de l’organisation, Alain Martineau, s’est dit très heureux de remettre ce prix à la résidente de Saint-Fabien.

« Le travail de madame Jacques est remarquable à bien des égards »

— Une citation de  Alain Martineau, président de la Société nationale de l’Est du Québec

Son souci de la question environnementale, de la protection du territoire et son travail auprès des jeunes dans nos écoles font de madame Caroline Jacques une candidate toute désignée, ajoute le président.

Avec les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !