•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Tuque : le secteur Parent n’est plus isolé

Chargement de l’image

Plusieurs routes forestières ont été endommagées partout au Québec.

Photo : Radio-Canada / Chris St-Pierre

Radio-Canada

Les travaux sur la route forestière 25, lourdement endommagée par les inondations, sont partiellement terminés. Une voie d'urgence est maintenant ouverte, ce qui permet aux personnes isolées de rentrer à la maison.

Ce chemin d'accès permettra aussi aux résidents du secteur d'enfin aller se ravitailler. Ils étaient pratiquement coupés du monde depuis cinq jours.

Ça passe depuis 10 h dimanche matin. Toutefois, nous tenons à préciser qu'il s'agit d'un lien d'urgence seulement. Le niveau des rivières a descendu, mais la pluie tombe encore partout sur le territoire. Un autre système s'en vient au milieu de la semaine et il laissera beaucoup d'eau. On ne peut pas écarter la possibilité que ça recommence à monter, explique Hélène Langlais, cheffe de service aux communications pour la Ville de La Tuque.

Habituellement, la longue fin de semaine de mai attire près de 25 000 touristes en Haute-Mauricie. Ils profitent de l'ouverture de la pêche au brochet et au doré sur le territoire du réservoir Gouin.

On demande encore aux gens d'attendre. Ce n'est pas le temps de faire un séjour de pêche à Parent ou dans le secteur du réservoir Gouin. Plusieurs routes secondaires sont toujours endommagées, renchérit Mme Langlais.

Plusieurs pêcheurs ont fait fi des consignes et se sont tout de même rendus sur place en fin de semaine.

Et là, on reçoit des appels de leurs proches qui sont inquiets. Ça nous en fait beaucoup à gérer en même temps, conclut Mme Langlais.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !