•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendie s’empare d’un centre de villégiature à Chase

Chargement de l’image

Les alarmes d'incendie se sont déclenchées vers 8 h dimanche, selon un des clients, Joel Levy.

Photo : Fournie par Dan Thiessen

Radio-Canada

Un grave incendie s’est déclaré au Quaaout Lodge and Spa, un lieu de villégiature géré par la communauté autochtone de Little Shuswap Lake, dans le centre-sud de la Colombie-Britannique.

La communauté autochtone de Little Shuswap Lake fait partie de la Nation Secwépemc.

D’après la Gendarmerie royale du Canada (GRC), les secours ont reçu un appel aux alentours de 8 h 30 dimanche à propos d'une structure en feu située à Chase, soit à environ 70 km de Kamloops.

Plus d'une vingtaine de pompiers ont dû être déployés pour éteindre le brasier.

Le chef des pompiers, Brian Lauzon, pense que le feu a pris naissance dans les combles de l’hôtel avant de s’étendre au toit.

Personne n’a été blessé et la cause de l’incendie demeure inconnue.

Les flammes atteignaient le plafond. On dirait que la moitié du troisième étage est détruite, explique Dan Thiessen, un client qui prenait son déjeuner lorsque le système d'alarme incendie s'est déclenché. Il pense que le feu s’est vite propagé, car le bâtiment est en bois.

Un autre client, Joel Levy, de Toronto, estime qu'une cloison pare-feu a empêché les flammes de se propager dans le hall de réception ou vers d'autres secteurs de l'hôtel, ce qu'a confirmé le chef des pompiers, Brian Lauzon.

Chargement de l’image

L'incendie s'est propagé aux trois étages du Quaaout Lodge and Spa à Chase.

Photo : Fournie par Dan Thiessen

Pour la plupart des clients, dit Joel Levy, le feu leur aura fait perdre quelques objets remplaçables, mais pour cette communauté très unie, l'hôtel est une importante source d'emploi. C'est cela, le dégât à long terme.

Les clients du Quaaout Lodge and Spa n'ont pas pu retourner dans leurs chambres, explique Dan Thiessen, car les autorités soulignent que tout bien matériel a été détruit par le feu, par la fumée ou par les lances d'incendie.

Selon le chef de la communauté autochtone de Little Shuswap Lake, Kúkpi7 James Tomma, le centre de conférences de l'hôtel ainsi que son restaurant semblent avoir été moins endommagés que le reste de l'établissement.

D'autres détails devraient être rendus publics lundi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !