•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Panne de courant : des pertes pour les commerçants du Marché Godefroy

Chargement de l’image

Plusieurs commerçants du Marché Godefroy, à Bécancour, ont été contraints de jeter leurs produits dont la fraîcheur n'était plus garantie.

Photo : Radio-Canada / Marie-Ève Trudel

Radio-Canada

Plusieurs commerçants du Marché Godefroy, à Bécancour, ont été contraints de jeter leurs produits dont la fraîcheur n'était plus garantie à cause de la panne d'électricité qui perdurait depuis plus de 15 heures au moment d'écrire ces lignes.

C’est décourageant un peu, a affirmé d’emblée Louise Gouin, copropriétaire du Marchand de poissons. Elle estime avoir dû jeter près de 500 $ de mets préparés.

J’avais fait beaucoup de production pour en congeler, mais ils n’ont pas eu le temps de se rendre au congélateur. C’est le début de la saison, on fait plus de stock, a-t-elle poursuivi.

Le propriétaire du café-boulangerie Galoto, Sébastien Fréchette, signale lui aussi des pertes, mais il estime bien s’en tirer dans la situation actuelle. Il a pu récupérer la nourriture qui se trouvait au congélateur mais n'a pas été en mesure de tout sauver.

Tout ce qui était dans le réfrigérateur, les soupes, les gâteaux, ce n’était plus bon après 12 heures à la chaleur. En plus, on n’est pas chanceux parce qu’il fait chaud, a-t-il précisé.

M. Fréchette n’avait pas comptabilisé la valeur totale des pertes dimanche après-midi. Toutefois, il croit avoir dû jeter à la poubelle entre 300 $ et 500 $ de nourriture.

À la Ferme Trotteuse Coop, le constant est moins désolant.

Nous, on est en début de saison et on vend des légumes, donc très peu de nourriture périssable, a évoqué le producteur maraîcher Jean-François Landry.

Ouvert malgré tout

Malgré cette panne électrique, le marché était tout de même ouvert dimanche, et de nombreux clients y ont fait leurs emplettes.

Ce n’est pas des choses qui se produisent souvent, un arrêt de courant qui dure aussi longtemps. Il a fallu faire avec. On invitait les gens à payer en argent comptant, a pour sa part affirmé Alexandre Dupuis, directeur du Marché Godefroy.

Le Marché Godefroy n'est pas équipé de panneaux solaires ni de génératrice. Son directeur ne cache pas que la situation des dernières heures l'incite à réfléchir sérieusement à la possibilité d'investir en ce sens.

Un texte de Coralie Laplante

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !