•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle veille d’orages violents dans plusieurs secteurs du Bas-Saint-Laurent

Chargement de l’image

Environnement Canada a diffusé une veille d'orages violents pour la rive sud du fleuve Saint-Laurent (archives).

Photo : Facebook d'Anick Loisel

Chargement de l’image

Après un samedi mouvementé, Environnement Canada a émis une nouvelle veille d’orages violents pour le Kamouraska, le Témiscouata, la vallée de la Matapédia et le secteur de la réserve faunique de Rimouski.

Après un samedi orageux au Québec, dame Nature n'a pas encore dit son dernier mot. Le Bas-Saint-Laurent pourrait être balayé par des orages violents susceptibles de produire de fortes rafales de vent, de gros grêlons et des pluies diluviennes.

Le temps orageux est à prévoir vers la fin de la journée, selon Simon Legault, météorologue à Environnement Canada.

Selon ses prévisions, ce sont surtout les secteurs à l’intérieur des terres qui sont exposés à des risques d’orages puisqu’il s'y trouve plus d’humidité et plus de chaleur qu'au bord du fleuve Saint-Laurent.

Lendemain de tempête

C’est la deuxième fois en autant de jours que la région est en état de veille. Des orages exceptionnels ont aussi balayé le Québec et l’Ontario samedi, laissant derrière eux des pannes d’électricité majeures et de nombreux dégâts.

Les secteurs de Kamouraska, de Rivière-du-Loup, de Trois-Pistoles et de Témiscouata ont eux aussi fait l'objet d'une alerte d’orages violents samedi. Le reste de l’Est-du-Québec a toutefois été épargné.

Un peu plus à l'ouest, dans Montmagny-L'Islet, Environnement Canada surveille la formation éventuelle de tornades.

Lors d’orages violents, Simon Legault rappelle que tous les facteurs qui peuvent mener à la création de tornades sont réunis. Même si les risques sont très faibles au Bas-Saint-Laurent, il suggère à la population d’éviter les longues activités à l’extérieur dimanche, par exemple les randonnées en plein air.

On conseille aux résidents de se mettre à l'abri à l'intérieur si l’alerte d’orages violents est déclenchée par Environnement Canada ou si le tonnerre se fait entendre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !