•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rude lendemain de tempête dans la grande région de Québec

Des arbres affaissés sur des résidences.

Des arbres se sont abattus sur des résidences de l'avenue du Sémaphore, à Québec.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

L'heure était au nettoyage dimanche dans la région après le passage des vents violents qui se sont abattus sur la province la veille.

La tempête n'aura duré que quelques minutes, mais cela fut suffisant pour chambouler la vie de plusieurs citoyens.

Sur l'avenue du Sémaphore dans le quartier Duberger-Les Saules, deux arbres matures se sont affaissés sur deux résidences, dont celle de Jean Villeneuve.

Hier soir vers 7 h, tout a lâché, se désole-t-il.

Par chance, personne n'a été blessé sur les lieux.

« Il ventait tellement. On pensait que c'était juste une branche. Finalement, c'est l'arbre au complet qui était tombé. »

— Une citation de  Jean Villeneuve
Chargement de l’image

Des nettoyeurs ont été appelés à divers endroits à Québec afin de remettre en ordre les logements des sinistrés.

Photo : Radio-Canada / Marie-Pier Mercier

Des travailleurs s'affairaient à couper les branches et à dégager les troncs d'arbres au moyen de scies à chaînes.

Dans plusieurs rues de la Capitale-Nationale, des équipes de nettoyeurs ont été mobilisées afin de réparer les dégâts causés par les forts vents. Ce fut le cas notamment dans le quartier Vanier, où le toit d'un immeuble de sept étages a été arraché par la force des éléments.

Ce sinistre est le plus important survenu à Québec.

Pannes de courant

Les services des pompiers, des policiers, des travaux publics, de la gestion des matières résiduelles et de la foresterie urbaine, entre autres, ont travaillé de concert afin de sécuriser les voies publiques, a écrit la Ville de Québec dans un communiqué en milieu de journée.

Depuis samedi soir, le Service de protection contre les incendies a été appelé plus de 150 fois.

Chargement de l’image

De nombreux arbres, comme celui-ci, ont été déracinés par la force des vents.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Au moment d'écrire ces lignes dimanche soir, près de 6800 foyers dans la Capitale-Nationale étaient encore privés d'électricité. Ils étaient 228 en Chaudière-Appalaches.

La masse orageuse a fait son entrée dans la région de Québec aux alentours de 19 h samedi. Des vents de 100 km/h ont été enregistrés à l'aéroport Jean-Lesage.

C'est assez exceptionnel ce qu'on a vécu [samedi], reconnaît Simon Legault, d'Environnement Canada

Avec les informations de Colin-Côté Paulette et de Marie-Pier Mercier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !