•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des veilles d’orages violents en vigueur au Nouveau-Brunswick

Chargement de l’image

Des alertes et des veilles d'orages violents sont en vigueur dimanche dans plus de la moitié du Nouveau-Brunswick.

Photo : Reuters / Vasily Fedosenko

Radio-Canada

Des veilles d'orages violents sont en vigueur dimanche en plusieurs endroits au Nouveau-Brunswick.

Environnement Canada a émis vers 21 h des alertes d'orages violents pour les secteurs suivants :

  • Edmundston et le Madawaska;
  • Grand-Sault et le comté de Victoria;

Une grappe d'orages près de Caribou, au Maine, se déplace vers le nord-est en direction de la région de Grand-Sault, écrit le service météorologique national.

Des rafales très fortes, de la pluie forte et de la grêle pouvant atteindre la taille d'une pièce de cinq cents sont redoutées.

Veilles d'orages violents

Durant la journée, Environnement Canada avait même émis des alertes de tornades. Depuis levées, elles concernaient les régions de Fredericton, Stanley-Doaktown-Blackville, et les comtés de Carleton et de York.

Dimanche, des veilles d’orages violents étaient toujours en vigueur dans tous ces secteurs :

  • Bathurst et la région Chaleur;
  • Campbellton et la partie ouest du Restigouche;
  • le comté de Kent;
  • Edmundston et le Madawaska;
  • Fredericton et le sud du comté de York;
  • Grand-Sault et le comté de Victoria;
  • la région de Miramichi;
  • le mont Carleton et la route Renous;
  • Oromocto et le comté de Sunbury;
  • le Parc national Kouchibouguac;
  • la Péninsule acadienne;
  • Région de Stanley-Doaktown-Blackville;
  • St. Stephen et le nord du comté de Charlotte;
  • Woodstock et le comté de Carleton.

Les conditions sont propices à la formation d'orages dangereux. Maxime Perron, météorologue opérationnel à Environnement Canada, a souligné dans un entretien téléphonique en après-midi que des orages surviendraient de façon régulière dans la soirée et possiblement dans la nuit.

M. Perron a précisé qu'il y avait un potentiel de pluies torrentielles. De 20 à 40 mm de pluie pourraient tomber en une heure seulement, disait-il.

Les orages les plus forts vont frapper dans l'ouest et dans le nord de la province, soulignait M. Perron, juste au nord-ouest de Fredericton en s'en allant vers Edmundston; Miramichi dans l'est jusqu'à Campbellton dans le nord.

Ce qui se produit au Nouveau-Brunswick constitue une situation assez instable, a-t-il ajouté.

Il a cependant mentionné que les intempéries attendues au Nouveau-Brunswick ne sont pas la continuité des violents orages qui ont balayé le Québec et l'Ontario samedi, qui ont fait au moins neuf morts, causé des dégâts parfois considérables et provoqué des pannes d’électricité. C'est complètement différent, a-t-il affirmé.

Avec des renseignements de Mina Collin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !