•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des golfeurs prisonniers de la tempête : « Ils ont eu très peur »

Chargement de l’image

De gros arbres sont tombés et des milliers de branches jonchent le sol un peu partout le long du parcours du terrain de golf Du Moulin à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / David Dufresne-Denis

Radio-Canada

C'était jour de première, le tournoi qui lançait officiellement la saison 2022 au Club de golf Du Moulin à Trois-Rivières. Les 120 joueurs, qui avaient fait fi de quelques épisodes de pluie dans la journée, n'oublieront pas de sitôt la tempête de vent dans laquelle ils se sont retrouvés prisonniers en fin d'après-midi samedi. Près de 200 arbres sont tombés sous leurs yeux.

Ça s'est déchaîné. Ils voyaient les branches passer dans les airs et les arbres tomber. Ils ont trouvé ça impressionnant, mais ils ont eu très peur, raconte le surintendant du Club de golf Du Moulin, Claude Landry.

Alors que le vent commençait à s'intensifier, l'organisation a rapidement déclenché la sirène pour indiquer aux joueurs de se mettre à l'abri.

Certains ont eu le temps, mais au moins 80 à 100 joueurs étaient encore sur le terrain quand ça s'est déchaîné avec la grêle. On est chanceux qu'il n'y ait pas eu de blessés, reconnaît le directeur général, Steve Landry.

Les dégâts sont impressionnants. De gros arbres sont tombés et des milliers de branches jonchent le sol un peu partout le long du parcours. À 6 h 30 dimanche matin, des gens s'affairaient déjà à racler le terrain, à scier les arbres cassés et à tenter de remettre le parcours en état le plus rapidement possible.

Ce sont des arbres matures de 50, 60 pieds de haut. On a vécu la même chose l'an dernier, mais en moins gros. 50 arbres environ étaient tombés. À 200 arbres, ça demandera beaucoup de travail pour tout nettoyer, poursuit Claude Landry, qui estime qu'il faudra au moins trois jours pour mener cette tâche à bien.

Chargement de l’image

Au Club de golf Du Moulin de Saint-Louis-de-France, de nombreux arbres ont été déracinés.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Poliquin

Une deuxième corvée s'organise

Le directeur général espère toutefois être en mesure de relancer les activités dès mardi matin. Pour y parvenir, les employés et les membres devront se retrousser les manches.

« C'est beau, avoir des bras, mais souvent, c'est la machinerie qu'on n'a pas assez. »

— Une citation de  Steve Landry, directeur général du Club de golf du Moulin

Vers 10 h dimanche, ils étaient une trentaine sur place en comptant tous les employés et quelques membres. Déjà, plusieurs ont manifesté leur intention d'être de retour lundi pour une deuxième corvée.

On demande aux gens qui ont une remorque ou une scie à chaîne et qui ont envie d'aider de venir nous rejoindre lundi matin à 8 h, conclut Claude Landry.

Le club de golf Ki-8-Eb de Trois-Rivières se trouve dans la même situation. Il n'y a toujours pas d'électricité sur le site.

Reprise des activités lundi au Ki-8-Eb

Les dommages au club de golf Ki-8-Eb sont plus modestes : une quinzaine d’arbres sont tombés au sol en raison des intempéries.

Au-delà des dommages, on a été quand même chanceux. Hier, il y avait du monde sur le terrain, c’était ma plus grande inquiétude quand c’est arrivé. On a sonné l’alarme, mais un petit peu tard, à mon avis, a-t-il ajouté.

Chargement de l’image

Luc Boisvert, directeur du Ki-8-Eb, s'attend à pouvoir accueillir les golfeurs dès lundi.

Photo : Radio-Canada / David Dufresne-Denis

Dimanche matin, près de 40 bénévoles s’affairaient à la tâche pour racler les branchages et pour scier les arbres cassés.

« Souvent, quand il y a un orage comme ça, les gens vont s'abriter en dessous des arbres. C’est à ne pas faire. »

— Une citation de  Luc Boisvert, directeur du club de golf Ki-8-Eb

Le club de golf était toujours privé d’électricité et de service téléphonique en matinée dimanche.

Malgré tout, Luc Boisvert a déclaré que le club de golf sera en mesure de rouvrir ses portes aux sportifs lundi.

Avec les informations de Charles-Antoine Boulanger et de Coralie Laplante

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !