•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le camp des Roughriders assez prometteur pour les francophones et Samuel Emilus

Chargement de l’image

Le camp d'entraînement des Roughriders au Stade Griffiths de l’Université de la Saskatchewan.

Photo : Radio-Canada / Jérémie Turbide

Radio-Canada

Plusieurs joueurs francophones se font remarquer au camp d’entraînement des Roughriders qui s'est poursuivi samedi matin, au Stade Griffiths de l’Université de la Saskatchewan, dont le premier choix du Vert et Blanc lors du dernier repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF), Samuel Emilus.

Le Montréalais et 7e choix au total au dernier encan de la LCF en est à son premier camp dans la Ligue canadienne. Malgré la fébrilité, il garde tout de même la tête froide.

Ça se passe bien pour le moment, je suis excité, a-t-il dit. 

Beaucoup de choses à apprendre, mais pour le moment, je prends ça simple, je fais juste […] être le meilleur joueur que je peux, a-t-il ajouté.

Chargement de l’image

Samuel Emilus a joué avec les Bulldogs de l'Université Louisiana Tech à sa dernière saison universitaire.

Photo : Gracieuseté Louisiana Tech University

Samuel Emilus fait partie d’un petit groupe de francophones au sein de l’organisation.

Il a d'ailleurs développé rapidement des affinités avec les demis défensifs québécois Tristan Fleury et Vincent Dethier. L'athlète qui s'adapte au football canadien croit que son parcours avec le Cégep Vanier à Montréal lui a facilité la tâche.

En à peine 24 heures, l’entraîneur des Riders, Craig Dickenson, a d’ailleurs vanté la progression de sa nouvelle recrue.

Hier [vendredi], il semblait encore un peu perdu, il était encore nouveau, il n'était là que depuis quelques jours, a-t-il affirmé. Aujourd'hui [samedi], je pense qu'il est entré en jeu et qu'il a fait du bon travail, qu'il a attrapé quelques passes, qu'il s'est aligné là où il devait le faire et qu'on pouvait voir le rythme de son jeu changer.

J'ai donc constaté une grande amélioration entre le premier et le deuxième jour, a-t-il insisté.

Le 31 mai, le joueur aura l’occasion de se faire valoir à l’occasion du premier match préparatoire contre les champions en titre de la Coupe Grey, les Blue Bombers de Winnipeg.

Avec les informations de Jérémie Turbide

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !