•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour fêter Olivier Bergeron après Star Académie, Kedgwick devient « Olivierville »

Olivier Bergeron.

Olivier Bergeron, de Kedgwick, était candidat à «Star Académie».

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

C’était la journée Olivier Bergeron à Kedgwick, le village du nord du Nouveau-Brunswick dont il est originaire. L’ambitieux jeune homme a récemment brillé au concours de talents Star Académie.

Samedi, on a organisé une parade en son honneur. Malgré la pluie, l’orgueil de Kedgwick souriait à belles dents dans une voiture d’époque.

Olivier Bergeron est le passager à bord d'une automobile rouge d'époque. Il sort son bras gauche par la fenêtre et fait le signe de la victoire avec ses doigts.

Olivier Bergeron défile à Kedgwick.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Après avoir salué les citoyens de son village, Olivier et son cortège se sont rendus à Saint-Quentin où, tout comme à Kedgwick, il a ému beaucoup de gens.

« J’ai arrivé dans mon village, puis ma face était partout. Y a une pancarte d’Olivierville. C’est rendu le village d’Olivier. C’est vraiment spécial. »

— Une citation de  Olivier Bergeron, concurrent à Star Académie

À Kedgwick, on a même rebaptisé le village en son honneur. Une enseigne souhaitait aux visiteurs la bienvenue à… Olivierville.

L'enseigne à l'entrée du village porte la mention « Bienvenue Olivierville Welcome » et on a affiché une photo d'Olivier Bergeron.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Kedgwick avait été rebaptisée « Olivierville » pour la journée en l'honneur d'Olivier Bergeron.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Je viens de Kedgwick hein, puis on n’est pas une grosse population, puis on est très fiers de lui parce qu’il a fait… bien, il a fait une merveille, raconte Mona Coulombe, rencontrée le long du défilé.

Jessica Rousselle, une enseignante en immersion française à l’Île-du-Prince-Édouard, s’était déplacée pour cette occasion spéciale.

Elle raconte avoir fait découvrir cette nouvelle voix à ses étudiants. Ça fait qu'il y a maintenant des fans anglophones d’Olivier à l’Île-du-Prince-Édouard à cause de moi, dit-elle en riant.

Des gens debout sur le trottoir regardent passer des autos.

Malgré la bruine, des gens ont assisté au défilé depuis les trottoirs de Kedgwick samedi.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Olivier va aller loin dans la vie, a proclamé Julie Bérubé-Plourde, une autre admiratrice du jeune troubadour.

C’est une grosse vague d’amour, a déclaré Olivier Bergeron. Je ne m’attendais tellement pas à ça!

Deux femmes debout sur le trottoir. Une envoie la main.

Julie et Mona saluent le cortège d'Olivier Bergeron.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Le fêté s’est prêté avec joie à une séance de signature d’autographes.

Assis à une table, Olivier Bergeron s'applique à signer un autographe. Une file de gens attendent leur tour.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Olivier Bergeron a signé des autographes samedi.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Ça m’a pris un petit moment de le réaliser, mais ça fait du bien d’avoir de l’amour comme ça, ajoute le chanteur. Je veux faire un album le plus vite possible. Je me mets au boulot, a-t-il promis.

La journée-hommage à Olivier Bergeron devait se terminer samedi par un spectacle auquel devait participer la nouvelle coqueluche du village.

D’après le reportage de Serge Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !