•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une tempête meurtrière frappe l’Ontario et le Québec

Chargement de l’image

Des pompiers et des travailleurs des services publics constatent les dégâts après le passage d'une tempête, à Ottawa.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

De fortes rafales ont balayé le sud de l'Ontario samedi après-midi, faisant au moins cinq morts et plusieurs blessés, en plus de priver des centaines de milliers de personnes d'électricité.

La police provinciale ontarienne a confirmé avoir ouvert une enquête sur la mort d’un homme de 44 ans dans le canton de Greater Madawaska, à une heure à l'ouest d’Ottawa. À l'instar d'autres victimes, l’homme en question a succombé à ses blessures après avoir été heurté par un arbre.

La Ville d’Ottawa a pour sa part confirmé que la tempête a fait un mort dans l’ouest de son territoire, alors que deux autres personnes se trouvent dans un état critique après la chute d’un arbre sur un terrain de golf.

Une femme de 51 ans a également perdu la vie sur la rivière des Outaouais après le chavirage de son embarcation, confirme le Service de police de la Ville de Gatineau.

La tempête qui s’est abattue sur la région de la capitale fédérale a été qualifiée d’énorme par le maire d’Ottawa, Jim Watson. En point de presse, il a expliqué que la tempête a balayé tous les coins de la Ville, privant des résidents d’électricité dans tous les quartiers . Vers 22 h, ils étaient près de 180 000 abonnés à manquer de courant, selon le distributeur local, Hydro Ottawa.

Chargement de l’image

Des vents ont dépassé les 100 km/h samedi après-midi à Ottawa.

Photo : Keith Egli, conseiller municipal d'Ottawa, Quartier 9 Knoxdale-Merivale

La tempête a causé des dommages considérables au réseau de distribution, la Ville confirmant 122 bris d’équipements sur son territoire. Ces bris perturbent la circulation du train léger de la capitale fédérale, qui ne peut fonctionner faute d’électricité.

Un porte-parole de la Ville a indiqué que les opérations pour rétablir le courant pourraient s’étaler sur plusieurs jours.

Au moins deux autres morts en Ontario

Plus tôt cet après-midi, une personne est morte et deux autres ont subi des blessures mineures lorsqu'un arbre s'est effondré sur leur roulotte dans une aire de camping à Pinehurst Lake, entre Hamilton et Kitchener.

À Brampton, en banlieue ouest de Toronto, une femme a été percutée par la chute d’un arbre pendant qu’elle marchait à l’extérieur. Elle n'a pas survécu à ses blessures.

À Toronto, la police a dû intervenir pour porter secours à un nombre indéterminé de personnes lorsqu'un bateau de plaisance a chaviré lors d'un orage près de la rive du lac Ontario. Aucun des passagers n'a été transporté à l'hôpital.

Chargement de l’image

Un arbre a fracassé le toit d'une maison située près du quartier Petit Portugal, à Toronto.

Photo : CBC

Environnement Canada avait préalablement émis des avertissements d'orages violents pour Toronto, Ottawa et d'autres secteurs de l'Est ontarien, mettant en garde contre des vents qui pouvaient dépasser les 130km/h et évoquant même le risque de tornades.

La plupart de ces alertes ont été levées vers 16 h 30.

Vers 22 h, près de 345 000 Ontariens étaient toujours privés d'électricité , selon Hydro One.

Le Québec frappé de plein fouet

Les vents violents ont également laissé des traces de leur passage au Québec. Plus de 516 000 clients d'Hydro-Québec étaient privés de courant vers 22 h, samedi soir.

Nous avons présentement plusieurs dizaines d’équipes au terrain, et sommes à mobiliser nos employés massivement pour la nuit et la journée de demain , a assuré un porte-parole d’Hydro-Québec.

Les régions des Laurentides, de l’Outaouais et Lanaudière sont les régions les plus touchées, alors que les grands centres comme Montréal et Laval ont été relativement épargnés.

À Saint-Sauveur, des témoins ont rapporté la présence de fils électriques sur de nombreuses routes, les laissant impraticables.

Dans la Capitale-Nationale, les bourrasques ont arraché la toiture d’un immeuble résidentiel de 70 unités. Les résidents ont été pris en charge par la Croix-Rouge.

Des veilles d’orages violents et de tornades avaient été émises pour plusieurs régions du sud du Québec tôt samedi après-midi. Les veilles de tornade, qui concernaient l’Estrie, Drummondville–Bois-Francs, la Mauricie, la Beauce, Québec et Montmagny-L’Islet, ont été levées au cours de la soirée.

Les résidents du nord-ouest du Nouveau-Brunswick étaient également sur un pied d’alerte, samedi. Environnement Canada surveillait la trajectoire d’orages formés dans l'État du Maine se dirigeant vers la province, pouvant se transformer en orages violents.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !