•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tempête dans la région de la capitale fédérale : quatre morts et plusieurs blessés

Environnement Canada qualifie cette tempête de très forte ligne d'orages

Chargement de l’image

Plusieurs câbles électriques sont tombés sur le chemin Greenbank, à Ottawa, après le passage d'une tempête qualifiée « d'énorme » par le maire Jim Watson.

Photo : Radio-Canada / Brian Morris

Radio-Canada

Trois personnes ont perdu la vie samedi lors de la tempête qui a frappé la région de la capitale fédérale. Une quatrième victime est décédée après la chute d'un arbre dimanche. Au moins trois personnes blessées se trouvent dans un état critique sur le territoire d'Ottawa.

À lire aussi :

Le point sur la situation lundi : De nombreux citoyens toujours privés d’électricité à Ottawa et en Outaouais

Le point sur la situation dimanche : Les dégâts sont considérables dans les rues

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a confirmé qu’une personne a perdu la vie sur la rivière des Outaouais, dans le secteur Masson-Angers, après que son embarcation a chaviré.

Les policiers ont reçu l’appel un peu avant 17 h. Deux personnes se trouvaient à bord lors de l'accident. La victime est une femme de 51 ans. Des manœuvres de réanimation ont été effectuées par les services d'urgence, mais le décès de la victime a été constaté à l'hôpital.

Le SPVG mène une enquête pour mieux comprendre les circonstances de l'accident.

Chargement de l’image

Un arbre déraciné devant une maison du quartier Stittsville, à Ottawa

Photo : Radio-Canada / Ismaël Sy

À Ottawa, une personne est décédée dans l'ouest de la ville, selon ce qu'a confirmé la police d'Ottawa lors d'une conférence de presse samedi soir. Le coroner s'est rendu sur place. Aucun autre détail ne sera dévoilé jusqu'à ce que la famille du défunt soit informée.

Le chef du Service paramédic d'Ottawa, Pierre Poirier, a également confirmé que deux autres personnes ont été grièvement blessées sur deux terrains de golf différents, dont une personne qui s'est retrouvée coincée sous un arbre. Un accident de voiture a également mené à des blessures graves.

La police provinciale de l'Ontario (PPO) a confirmé en fin de soirée qu'un homme de 44 ans a perdu la vie dans le comté de Renfrew après avoir été heurté par la chute d'un arbre. Une enquête est en cours.

Dimanche, la PPO a rapporté le décès d'une quatrième victime, une femme de 80 ans, Gail Greene, décédée le lendemain de la tempête happée par une arbre près de la municipalité de Lanark.

Chargement de l’image

Plusieurs câbles électriques sont tombés lors du passage de la tempête à Ottawa

Photo : Hydro Ottawa

Une panne qui pourrait durer plusieurs jours

Alors que des centaines de milliers d'abonnés étaient toujours sans électricité samedi soir, les autorités d'Ottawa ont fait savoir que la situation pourrait prendre quelques jours pour se résorber dans certains secteurs.

Il est plus que probable que nous ayons affaire à un événement de plusieurs jours, a déclaré Joseph Muglia, directeur des opérations de distribution d'Hydro Ottawa.

Celui-ci a assuré que des équipes allaient travailler 24 heures sur 24 pour évaluer les dégâts et rétablir le courant.

Vers 21 h 30, de nombreux secteurs, tant du côté québécois qu’en Ontario, étaient toujours privés de courant. Selon Hydro-Québec, plus de 116 000 usagers en Outaouais étaient toujours dans le noir. Hydro Ottawa indique pour sa part que près de 180 000 abonnés n'avaient pas d’électricité en fin de journée. Scénario similaire pour près de 90 000 résidences reliées à Hydro One dans l'est ontarien.

Chargement de l’image

Un arbre est tombé sur une résidence du quartier Overbrook à Ottawa lors de l'orage samedi.

Photo : Radio-Canada / Mélanye Boissonnault

Services d'urgence occupés

Les pompiers d’Ottawa ont indiqué sur Twitter qu’ils recevaient de nombreux appels pour signaler des accidents de la route, des feux de broussailles et des structures de bâtiments endommagées.

Le Service des incendies d’Ottawa a confirmé que des toits de maisons se sont envolés à Stittsville. Les pompiers indiquent également que de violents orages ont frappé divers secteurs à l'ouest d'Ottawa ainsi qu’à l’est de la ville.

Le Service de police d'Ottawa (SPO) a lui aussi reçu de nombreux appels. Sur son compte Twitter, le SPO a fait état de « quelques blessures » signalées.

D’ailleurs, le Service paramédic d'Ottawa a demandé aux résidents de contacter le 911 uniquement pour les urgences et de céder le passage aux véhicules d’urgence.

Chargement de l’image

Des résidents de Stittsville constatent les dégâts après l'orage.

Photo : Radio-Canada / Ismaël Sy

Le maire d’Ottawa, Jim Watson, a indiqué samedi qu’il était en communication avec les services d’urgence de la Ville afin de s'assurer d’avoir les ressources disponibles pour combattre d'éventuels incendies sur le territoire.

Les équipes de première ligne ont été déployées afin de rétablir le courant et de dégager les rues à Ottawa. Les services d'urgence demandent d'ailleurs aux résidents d'éviter d'approcher des fils électriques qui gisent au sol.

Le service de la ligne 1 du train léger d'Ottawa a été interrompu samedi à cause d'une panne.

Des orages ont aussi frappé l'est ontarien. La Cité de Clarence-Rockland a d'ailleurs déclaré un état d'urgence. L’aréna de Clarence Creek est ouvert pour les gens qui nécessitent un abri temporaire, a indiqué la municipalité.

Dommages en Outaouais

En Outaouais, l’orage a là aussi laissé des traces dans plusieurs municipalités. Dans le secteur de Hull, à Gatineau, des témoins ont indiqué que la toiture et le revêtement extérieur de certaines maisons ont été endommagés et que de nombreux arbres se sont effondrés au sol.

Dans la municipalité de Fassett, c'est l'église du village qui a subi d'importants dommages.

Chargement de l’image

L'église Saint-Fidèle de Fassett a été endommagée par les orages violents samedi.

Photo : Chantale Lauzon (Facebook)

Le service des incendies de la Ville de Gatineau a rapidement maîtrisé un début d’incendie résidentiel causé par le foudre dans le secteur Aylmer. Les pompiers disent avoir reçu environ 150 appels de plus qu’à l’habitude pour un samedi, mais ne rapportent aucun blessé grave durant leurs nombreuses opérations.

Avec l’arrivée de la tempête, on a vu un volume d’appels vraiment important [...] On avait beaucoup de fils tombés, des branches tombées, des arbres couchés au sol. Mais ça a été relativement tranquille au niveau des blessures. Il n’y a rien eu de majeur à part l’événement sur la rivière, a commenté en soirée Stéphane Denis, le chef de la division des interventions du Service d’incendie de la Ville de Gatineau.

La Ville de Gatineau a confirmé qu'elle n'a pas décrété des mesures d'urgence.

Des rafales de 120 km/h enregistrées à Ottawa

Environnement Canada a expliqué que les conditions étaient propices à la formation d'orages violents pouvant produire des rafales fortes.

Des rafales de 120 km/h ont été enregistrées à l'Aéroport international d'Ottawa et des vents de 89 km/h ont été observés à Gatineau selon Environnement Canada.

On a vu des rafales jusqu’à 131 km/h plus à l’ouest, à Waterloo, alors c’est la même ligne d’orages qui a frappé la région d’Ottawa, a expliqué Gerald Cheng, météorologue chez Environnement Canada.

Plus tôt samedi, Environnement Canada avait publié une veille d'orages violents qui visait des secteurs de la Haute-Gatineau, de Papineau, de Gatineau, d'Ottawa et de l'Est ontarien, entre autres. Environnement Canada avait signalé un risque de tornades dans certains secteurs ainsi qu'un risque de grêle.

Avec les informations de Rebecca Kwan, de Frédéric Pepin et de Samuel Blais Gauthier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !