•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le niveau du lac Saint-Jean se stabilise, selon la sécurité civile

Chargement de l’image

Ce secteur de Saint-Félicien est particulièrement touché par la montée des eaux.

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

Radio-Canada

Le lac Saint-Jean est désormais considéré comme en état d'inondation moyenne, mais la situation tend à se stabiliser, selon Rio Tinto et la sécurité civile, qui ont tenu conjointement une réunion avec les maires des municipalités riveraines.

Lors d’une entrevue diffusée sur les ondes du Réseau de l’information (RDI), samedi matin, le maire de Roberval, Serge Bergeron, a soutenu que le lac avait atteint le seuil des 18 pieds (5,5 mètres) durant la nuit précédente.

Samedi après-midi, la sécurité civile estimait que la situation allait se stabiliser à 18,2 pieds (5,55 mètres).

Chargement de l’image

Des riverains ont installé des sacs de sable à Saint-Félicien.

Photo : Radio-Canada

Le personnel de la sécurité civile, les premiers répondants et les élus locaux demeurent sur le qui-vive principalement en raison des vents. De forts vents entraîneraient la formation de vagues qui pourraient déferler sur les berges, près des résidences.

Poste de contrôle à Saint-Félicien

À Saint-Félicien, un poste de contrôle a été érigé sur place, car une trentaine de résidences ont été inondées.

C'est pour appuyer les citoyens et pour s'assurer de leur sécurité, a indiqué le maire de l'endroit, Luc Gibbons.

Chargement de l’image

Le lac avait atteint le seuil des 18 pieds (5,5 mètres) durant la nuit précédente.

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

Selon M. Gibbons, la montée des eaux a endommagé plusieurs routes. Les employés des travaux publics sont à pied d'œuvre, a-t-il ajouté.

« On maîtrise la situation. Les plans d'eau sont quand même stables. »

— Une citation de  Luc Gibbons, maire de Saint-Félicien

Le niveau du lac pourrait descendre en début de semaine

Les experts en hydrologie de Rio Tinto s’attendent à ce que le niveau du lac commence à régresser au début de la semaine prochaine.

La directrice régionale de la sécurité civile, Sandra Belzil, abonde dans le même sens.

La hausse devrait cesser vers le 23 mai. C’est ce qui est attendu, a-t-elle mentionné samedi avant-midi.

Faisant preuve d’un optimisme modéré, elle a souligné que les rivières rejoignant le lac Saint-Jean ont déjà commencé à refluer.

Avec les informations de Philippe L'Heureux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !