•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Omicron est le seul variant toujours actif au Nouveau-Brunswick

Chargement de l’image

Le variant Omicron du SARS-CoV-2, vu au microscope électronique.

Photo : NIAID

Radio-Canada

Les autorités sanitaires du Nouveau-Brunswick indiquent qu’Omicron est le seul variant de la COVID-19 à être encore en circulation dans la province. La plupart des cas de contamination au coronavirus proviennent maintenant de son sous-variant BA.2.

Le premier cas confirmé du sous-variant d’Omicron BA.2 de la COVID-19 a été dépisté au Nouveau-Brunswick en février 2022.

Cette souche de COVID-19 est la plus répandue à l’échelle planétaire, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le Nouveau-Brunswick signalait 1842 nouveaux cas de COVID-19 lors de sa mise à jour hebdomadaire, mardi.

La santé publique continue d’analyser des échantillons afin de savoir quels variants se propagent dans la province.

Il s’agit d’une pandémie mondiale et, comme nous avons pu le constater jusqu’à maintenant, d’autres variants risquent de voir le jour, dit le médecin hygiéniste en chef adjoint de la province, Dr Yves Léger.

Le variant XE

L’Organisation mondiale de la santé surveille de près le variant XE, qui a été découvert en janvier 2022 au Royaume-Uni.

La santé publique indique qu’aucun cas du variant hybride XE n’a été signalé au Nouveau-Brunswick. Le variant XE est une recombinaison des sous-variants BA.1 et BA.2 d’Omicron.

Il serait 10 % plus contagieux que le BA.2, qui est lui, 60 % plus contagieux que le BA.1.

Chargement de l’image

En date du 14 mai, 52,2 % des personnes admissibles ont reçu leur dose de rappel au Nouveau-Brunswick.

Photo :  Getty Images / Jenny Evans

L’OMS garde à l’œil d’autres sous-variants d’Omicron, notamment le BA.1.1, le BA.3, le BA.4 et BA.5.

Bien que les cas de COVID-19 soient en baisse presque partout, le Dr Yves Léger précise que le meilleur moyen de faire face au virus demeure la vaccination.

En date du 14 mai, 52,2 % des personnes admissibles ont reçu leur dose de rappel, 88 % sont doublement vaccinés et 93,2 % ont reçu au moins une première dose au Nouveau-Brunswick.

Avec les renseignements de Bobbi-Jean MacKinnon de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !