•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joe Biden signe la loi apportant 40 milliards $ US d’aide à l’Ukraine

Chargement de l’image

Le président américain Joe Biden lors de son voyage diplomatique en Corée du Sud

Photo : AP / Jeon Heon-Kyun

Radio-Canada

Le président des États-Unis Joe Biden a officialisé une aide de 40 milliards de dollars américains pour soutenir Kiev dans sa guerre contre la Russie.

Le président Biden a officialisé cette aide pendant son voyage officiel en Corée du Sud. La loi avait été adoptée jeudi par le Sénat.

La loi comprend notamment 6 milliards de dollars pour permettre à l'Ukraine de s'équiper en véhicules blindés et de renforcer sa défense antiaérienne, 9 milliards de dollars pour le budget de fonctionnement du gouvernement ukrainien, plus de 1 milliard pour le soutien aux réfugiés et 5 milliards pour les questions de sécurité alimentaire mondiale.

Sur Twitter, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a remercié son homologue américain, se disant reconnaissant.

Le soutien du pouvoir exécutif des [États-Unis], du président Biden et du peuple américain envers la lutte de [l'Ukraine] contre l'agresseur russe est crucial, a-t-il ajouté.

Nous attendons avec impatience cette importante et nouvelle aide. Elle est aujourd'hui plus nécessaire que jamais, a-t-il écrit sur Twitter.

Par ailleurs, vendredi, les pays du G7 réunis en Allemagne ont promis de mobiliser 19,8 milliards de dollars afin d'aider l'Ukraine à combler son déficit financier.

Parallèlement, un important envoi d'armes, fournies par l'Occident aux forces ukrainiennes dans la région orientale du Donbass, a été détruit dans le nord-ouest de l'Ukraine, a affirmé samedi le ministère russe de la Défense.

Des missiles Kalibr à longue portée de haute précision, lancés depuis la mer, ont détruit un important envoi d'armes et d'équipements militaires fournis par les États-Unis et des pays européens, près de la gare de Malin, dans la région de Jytomyr, a indiqué le ministère.

Biden interdit d'accès en Russie

Au moment où Joe Biden signait la loi, Moscou a annoncé qu'il lui interdisait l'accès à la Russie. En plus du président, 963 Américains, parmi lesquels le secrétaire d'État Antony Blinken et le directeur de l'Agence centrale de renseignements (CIA) William Burns, ne sont maintenant plus les bienvenus en Russie.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !