•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tuerie en N.-É. : Les coûts de l’enquête publique atteignent 25,6 M$

Chargement de l’image

Les commissaires Leanne Fitch, Michael MacDonald et Kim Stanton ainsi que le caporal de la GRC Duane Ivany

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

La Presse canadienne

L'enquête publique sur la tuerie de masse survenue les 18 et 19 avril 2020 en Nouvelle-Écosse a déjà coûté 25,6 millions de dollars. Il reste encore environ cinq mois de travail à faire.

Les coûts de l’enquête sont partagés entre les gouvernements fédéral et provincial. La commission d’enquête a amorcé ses travaux en octobre 2020 et les audiences publiques ont commencé le 22 février 2022.

L’enquête porte sur les circonstances qui ont mené à la mort par balle de 22 personnes en 13 heures par un homme armé qui conduisait un faux véhicule de police. On s'attend à ce que l’enquête recommande des moyens de prévenir des drames similaires et de faire face à de tels événements à l’avenir.

Selon la répartition des dépenses jusqu’au 31 mars 2022, l’enquête a coûté près de 2,9 millions au cours de l’exercice 2020-2021. Au cours de la dernière année financière, 22,7 millions ont été dépensés.

Environ 9,5 millions ont été déboursés pour les salaires et les avantages sociaux de 68 employés.

Le commissaire en chef Michael MacDonald a reçu jusqu’à 2000 $ par jour tandis que les deux commissaires, Leanne Fitch et Kim Stanton, ont touché 1800 $ par jour.

Une partie du budget de la commission sert à payer les honoraires des avocats qui représentent les membres des familles des victimes.

À ce jour, cette partie des dépenses totalise environ 2,5 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !