•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cisjordanie : les forces israéliennes tuent un jeune Palestinien

Chargement de l’image

Un manifestant lance des pierres sur les forces israéliennes lors d'affrontements après une manifestation contre l'expropriation de terres palestiniennes par Israël dans le village de Kfar Qaddum près de la colonie juive de Kedumim en Cisjordanie occupée, le 20 mai 2022.

Photo : Getty Images / JAAFAR ASHTIYEH

Agence France-Presse

Un adolescent palestinien a été tué par les forces israéliennes samedi matin lors d'un raid à Jénine, en Cisjordanie occupée, a affirmé le ministère palestinien de la Santé.

Un garçon de 17 ans a été tué, et un autre de 18 ans a été grièvement blessé par les balles de l'occupant israélien lors de son agression à Jénine, indique un communiqué de ce ministère.

Le camp de réfugiés de Jénine a récemment été le centre de tensions à la suite d'une vague d'attaques en Israël qui ont fait 19 morts.

Treize Palestiniens ont été blessés la semaine dernière lors d'une opération des forces israéliennes dans le camp, au cours de laquelle un soldat israélien et un Palestinien ont également été tués.

Le premier ministre israélien Naftali Bennett a identifié ce soldat israélien du nom de Noam Raz.

Le Palestinien a ensuite été identifié comme étant Daoud al-Zubaidi, un frère de Zakaria al-Zubaidi, qui dirigeait la branche armée du mouvement Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas et s'était brièvement évadé de la prison israélienne l'année dernière.

Les raids ont eu lieu quelques heures avant que les violences éclatent lors des funérailles de Shireen Abu Akleh, une journaliste d'Al-Jazira qui a été tuée la semaine dernière alors qu'elle couvrait un autre raid israélien dans le camp.

Lors de ses funérailles, la police israélienne a pris d'assaut les abords d'un hôpital de Jérusalem au moment où le corps de la journaliste était transporté pour l'enterrement, ce qui a provoqué un tollé international.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !