•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau Musée royal : critiquée, la C.-B. va publier son analyse de rentabilisation

Chargement de l’image

John Horgan s'est longuement justifié en conférence de presse jeudi sur le projet de reconstruction du Musée royal à Victoria. (Archives)

Photo : Radio-Canada / MIKE MCARTHUR

La Presse canadienne

Mercredi, le gouvernement de la Colombie-Britannique expliquera son choix de construire un nouveau Musée royal à Victoria. Il agit ainsi, car l'opposition a pris pour cible cette initiative en la qualifiant de « projet d'orgueil d'un milliard de dollars » du premier ministre John Horgan.

Jeudi, la ministre du Tourisme, Melanie Mark, a déclaré qu’il y a un intérêt pour l'analyse de rentabilisation depuis que le gouvernement a annoncé, le 13 mai, son plan de reconstruction de 789 millions de dollars. Le gouvernement publiera donc son analyse de rentabilisation.

La semaine dernière, le chef libéral Kevin Falcon a dit qu'il annulerait la construction de ce nouveau musée s'il est élu premier ministre, tout en critiquant le calendrier de l'annonce du projet par le premier ministre John Horgan. Selon Kevin Falcon, cette annonce survient alors que la province fait face à une pénurie de médecins et à une flambée du coût de la vie.

Kevin Falcon a enjoint les néo-démocrates à utiliser l'argent prévu pour ce projet pour aider les Britanno-Colombiens à payer leurs factures.

Jeudi, en conférence de presse, John Horgan a défendu la décision de son gouvernement d'aller de l'avant. Je regrette beaucoup que le joyau de notre histoire collective, le Musée royal de la Colombie-Britannique, soit devenu un enjeu politique.

« Ce n'était certainement pas notre intention de sembler faire la sourde oreille aux défis auxquels sont confrontés les Britanno-Colombiens. Je connais très bien l’impact des prix élevés de l'essence sur le stress lié au respect des budgets familiaux, et les défis de l'inflation à tous les niveaux. »

— Une citation de  John Horgan, premier ministre de la C.-B.

John Horgan a ajouté que le musée est dans une position difficile depuis environ deux décennies et que les dirigeants et les membres du conseil d'administration ont souligné des problèmes non seulement à son gouvernement, mais aussi aux précédents.

Les artefacts inestimables qui détaillent les histoires d’Autochtones et d'immigrants, de la flore et de la faune, risquent de disparaître à cause des changements climatiques. Le musée détient notre histoire collective.

Le bâtiment est instable en cas de séisme et contient également de l'amiante, ce qui est inquiétant puisqu'il est visité par des centaines d’écoliers chaque année, a déclaré John Horgan.

Je ne crois pas que le public ait eu la chance de pleinement comprendre comment nous en sommes arrivés là, a-t-il dit, en ajoutant que le choc de cette annonce qui a ensuite été caractérisée de façon inappropriée a conduit à certaines rancunes.

John Horgan assure que le projet de rénovation du musée est en discussion depuis cinq ans, mais que la consultation du public a été retardée par la pandémie.

Je ne blâme pas l'opposition officielle d'être l’opposition, a déclaré le premier ministre. Mais je suis curieux de savoir pourquoi ils auraient ignoré cette question pendant 12 ans, pour d'un coup décider que c'est [un projet] négatif plutôt que positif pour les habitants de la Colombie-Britannique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !