•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des coupes forestières près du lac York soulèvent l’inquiétude

Un grand lac avec des petites montagnes boisées autour.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs serait ouvert à des compromis (archives).

Photo : Radio-Canada / Marguerite Morin

Radio-Canada

Les maires de la MRC de La Côte-de-Gaspé s'inquiètent des conséquences de futures coupes forestières sur le paysage du lac York, situé à proximité de Murdochville.

Selon eux, les coupes prévues au flanc de montagne du mont Rothery près du lac York, le long de la route qui mène au lac et le long de la route 198, sont incompatibles avec les investissements récréotouristiques réalisés par la Ville de Murdochville.

Les élus ont adopté une résolution pour demander à la Table de gestion intégrée des ressources et du territoire et à la direction régionale du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) d'abandonner ces coupes, qui auraient été réalisées par le Groupe de Scieries GDS.

L'affiche du nouveau slogan de la ville : Murdochville intensément.

Depuis quelques années, la ville de Murdochville attire de plus en plus d'adeptes de plein air, dont les amateurs de ski hors piste qui peuvent profiter des montagnes situées à deux pas de la ville.

Photo : Radio-Canada

Le directeur général de la MRC de La Côte-de-Gaspé, Bruno Bernatchez, a indiqué craindre que ces coupes dénaturent complètement le paysage.

On veut s’assurer de conserver un corridor visuel autour du lac York et de la route 198 ainsi que sur la route qui mène au secteur du lac York pour au moins préserver visuellement la chose pour la villégiature, explique-t-il.

Des compromis

Bruno Bernatchez indique que le ministère s'est montré ouvert à des compromis, lors d'une rencontre tenue récemment à Murdochville.

On demande que le MFFP puisse prendre en considération de conserver un corridor visuel, comme ils l’ont fait dans d’autres projets, indique-t-il.

Des coupes semblables avaient déjà menacé un projet récréotouristique de la MRC. Un sentier ornithologique situé à Grande-Vallée a en effet pu être sauvé grâce à une dérogation obtenue par le comité responsable du projet.

Selon Bruno Bernatchez, le ministère proposerait des coupes partielles le long de la route 198 et du chemin d'accès au lac York, où du bois debout serait conservé entre chaque bande coupée.

De plus, des coupes de régénération seraient pratiquées à proximité du lac, pour laisser des sections de forêt intactes entre les zones coupées.

Avec les informations de Sylvie Aubut

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !