•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Steve Lévesque déclaré coupable de meurtre au 2e degré

Chargement de l’image

Une photo de l'accusé Steve Lévesque prise le 26 janvier 2020, peu de temps après son arrestation par la Sûreté du Québec.

Photo : Sûreté du Québec

Le jury a déclaré Steve Lévesque coupable du meurtre au deuxième degré de Maxime Dugas-Lepage. Il a rendu son verdict de manière unanime vendredi soir au palais de justice de Rimouski après avoir délibéré pendant quelques heures.

Les faits se sont produits à Sainte-Anne-des-Monts en janvier 2020. C'est le juré numéro 9 qui s'est levé pour prononcer le verdict de culpabilité.

Au moment d'entendre le verdict, des membres de la famille de la victime ont fondu en larmes, l'air soulagé.

L'accusé a quant à lui conservé un air calme et neutre, alors qu'il regardait les membres du jury.

Le juge, François Huot, a ensuite déclaré qu'il condamnait l'accusé à une peine d'emprisonnement à perpétuité.

Les recommandations sur la peine doivent se tenir le 22 juin au palais de justice de Rimouski. Après avoir entendu les positions du procureur aux poursuites criminelles et pénales et de l'avocat de Steve Lévesque, le juge aura à choisir à partir de quel moment, soit après de 10 à 25 ans d'emprisonnement, Steve Lévesque deviendra admissible à une libération conditionnelle.

Le jury a choisi de ne pas formuler de recommandations au juge quant à la période d'admissibilité de l'accusé à une libération conditionnelle.

Steve Lévesque est incarcéré depuis son arrestation à Rimouski le 25 janvier 2020.

En terminant sa brève allocution, le juge a tenu à saluer le sérieux des jurés. Ces derniers ont écouté attentivement en prenant des notes pendant toute la durée de l'audience, qui s'est étendue sur cinq semaines.

Le juge Huot les a remerciés sincèrement en ajoutant que justice a été rendue.

Chargement de l’image

Le procureur aux poursuites criminelles et pénales, Jérôme Simard, a affirmé qu'il n'a pas été surpris par la rapidité du jury à en arriver à un verdict unanime de culpabilité.

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Rioux

À la sortie de la salle d'audience, le procureur aux poursuites criminelles et pénales, Jérôme Simard, a affirmé que le jury avait prononcé le verdict auquel il s'attendait.

Il a ajouté qu'il n'a pas été surpris du court laps de temps pris par le jury pour délibérer.

« On considérait que notre preuve était bonne, qu'elle démontrait une culpabilité hors de tout doute. Donc, est-ce qu'on est surpris? Je vous dirais que non. »

— Une citation de  Jérôme Simard, procureur aux poursuites criminelles et pénales

Me Simard s'est aussi dit heureux pour la famille de la victime. Il va encore y avoir des démarches à faire pour essayer de retrouver le corps de la victime. Pour l'instant, ça leur met un peu de baume sur le cœur, le fait qu'on ait un verdict de culpabilité. Justice a été rendue, a-t-il poursuivi.

Il a tenu à remercier les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) qui ont participé à l'enquête. Ils ont fait une enquête merveilleuse considérant qu'ils n'avaient pas le corps de la victime. Avec leur enquête, qui a été extrêmement professionnelle, ils ont réussi à trouver suffisamment d'éléments de preuve pour que des accusations soient portées et qu'un verdict de culpabilité soit prononcé aujourd'hui, a estimé Jérôme Simard.

L'avocat de Steve Lévesque, Pierre L'Écuyer, n'a pas voulu commenter l'issue du procès.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.