•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le lac Saint-Jean considéré en inondation mineure

Une maison à proximité du lac Saint-Jean.

L'eau du lac Saint-Jean s'approche dangereusement de cette maison dans le secteur du bôme de Saint-Méthode.

Photo : Radio-Canada / Andréanne Larouche

Radio-Canada

Le lac Saint-Jean est désormais considéré en inondation mineure par la sécurité civile.

Selon les données tirées du site de Surveillance de la crue des eaux du ministère de la Sécurité publique, le lac est à un niveau de 101,96 mètres, alors que le seuil d’inondation mineure est à 101,84 m. Le niveau en mètres représente l’altitude.

Selon la mesure traditionnelle relayée dans l’infolettre À prop’EAU de la division Énergie Électrique de Rio Tinto en fin de journée vendredi, le niveau du lac Saint-Jean se situe à 17,85 pieds. Celui-ci atteindra 18 pieds en soirée et, selon les prévisions, il pourrait se stabiliser entre 18 et 18,5 pieds.

La directrice du bureau régional de la sécurité civile, Sandra Belzil, a expliqué en entrevue lors de l’émission Place publique qu’une telle situation n’avait pas été vue depuis plusieurs années.

« C’est sûr qu’on atteint des niveaux qu’on n’a jamais atteints depuis plus d’une quarantaine d’années. C’est certain que c’est préoccupant, parce qu’étant donné qu’on n’a pas atteint ces niveaux-là depuis plusieurs années, je vous dirais qu’on ne sait pas les conséquences que ça peut avoir sur les villégiateurs. »

— Une citation de  Sandra Belzil, directrice du bureau régional de la sécurité civile

Et ce qui est important aussi de savoir, a-t-elle ajouté, c’est que tout dépendamment, même si le niveau monte, il faut tenir compte aussi de la direction des vents qui peut impacter différentes municipalités selon la direction.

Pour ce qui est de Rio Tinto, la multinationale indique dans son infolettre qu'il s'agit de loin le plus gros événement de pluie en période de crue depuis 1953.

Chargement de l’image

Les résidents en bordure du lac Saint-Jean surveillent de près la crue.

Photo : Radio-Canada / Andréanne Larouche

De l'eau à Saint-Méthode

Dans le secteur de Saint-Méthode, à Saint-Félicien, le débordement de la rivière Mistassini a inondé quelques sous-sols et recouvre la route par endroits.

Il y a à peu près deux pieds d’eau et ici ça rentre dans la cave, a expliqué un riverain.

Nous, on a des pompes tout le tour de la maison, on a mis des drains. [...] Rio Tinto nous a fait ce coup-là en 2017 et nous le refait encore cette année. [...] On est découragés et est fatigués, a poursuivi une autre.

La Ville de Saint-Félicien entend être proactive.

On va installer un poste de commandement mobile au niveau du chemin du Bôme dans le secteur de Saint-Méthode pour venir supporter les gens, soit si les gens ont besoin d’être relocalisés ou si les gens ont besoin d’une aide d’urgence au niveau de la Croix-Rouge, a annoncé Olivier De Launière, directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Félicien.

Chargement de l’image

Certains terrains de Saint-Félicien sont déjà partiellement inondés.

Photo : Radio-Canada / Andréanne Larouche

Rio Tinto rencontre les citoyens

Des représentants de Rio Tinto se sont déplacés sur place dans le secteur de Saint-Méthode pour rassurer les gens et expliquer la situation. Radio-Canada n'a pas eu accès à la rencontre.

Selon des personnes présentes, la rencontre s’est relativement bien déroulée, même si le ton a monté par moment. Des citoyens sont sortis satisfaits, alors que d'autres se sont dits frustrés.

Il a donné des explications intéressantes. Il a répondu à plusieurs questions, plusieurs interrogations. Je pense que ça a été somme toute une belle rencontre citoyenne, a mentionné le maire de Saint-Félicien, Luc Gibbons.

Avec les changements climatiques, on peut s’attendre à toutes sortes de scénarios. Eux, ils ne sont tout simplement pas préparés plus qu’il faut, a cependant lancé un autre citoyen qui était présent.

Rappelons qu’il est toujours attendu que 30 millimètres de pluie vont tomber au cours de la fin de semaine.

Plus tôt vendredi, Rio Tinto avait tenu un point de presse en compagnie de la sécurité civile où il a été indiqué que l'entreprise a été surprise par une crue historique.

Avec les informations de Philippe L'Heureux et d'Andréanne Larouche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !