•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bilan positif pour les éoliennes de Saint-Robert-Bellarmin

Chargement de l’image

Des éoliennes

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Les éoliennes de EDF renouvelables (Énergie de France) à Saint-Robert-Bellarmin tournent depuis maintenant près de dix ans aux limites de la Beauce, de l’Estrie et de la frontière du Maine.

Grâce à elles, Saint-Robert-Bellarmin et les municipalités environnantes de la MRC du Granit touchent des redevances annuelles.

Pour le maire de la municipalité, Jeannot Lachance, le vent qui souffle à Saint-Robert-Bellarmin permet de développer des infrastructures qu’il serait impossible de se payer autrement.

« Le vent, ça fait partie de notre ADN à Saint-Robert-Bellarmin. C'est notre richesse. Sans le vent, il y a bien des choses que nous ne pourrions pas avoir. »

— Une citation de  Jeannot Lachance, maire de Saint-Robert-Bellarmin
Chargement de l’image

Une éolienne.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Sentiers pédestres au village et au mont Bélanger, surface de DEK Hockey, jeux pour enfants, infrastructures et bientôt un ajout au garage municipal sont autant d’ajouts réalisés depuis que le parc éolien a été inauguré.

Nous avons amélioré nos infrastructures sans augmenter les taxes, et sans avoir de dette. Nous espérons que tout ça aura des impacts pour attirer les familles chez nous, mentionne Jeannot Lachance.

Le maire de Saint-Robert-Bellarmin soutient que depuis dix ans, la municipalité touche environ 300 000 $ par année, soit l’équivalent de 10 % de son budget en redevances éoliennes.

Sans ces sommes, nous ne savons pas où on irait. Nous avons l’industrie acéricole avec plus d’un million d’entailles et les éoliennes. C'est ce qui nous distingue. Nous avons été avant-gardistes pour avancer dans ce projet, soutient Jeannot Lachance.

Chargement de l’image

Le maire de Saint-Robert-Bellarmin et la préfète de la MRC du Granit Monique Phérivong Lenoir.

Photo : Radio-Canada / René-Charles Quirion

4000 foyers par éolienne

Le directeur régional senior de EDF, Alex Couture, confirme que le gisement éolien remplit les rendements anticipés.

Le potentiel éolien est bien. Ce qui est intéressant dans la région, c'est que la demande électrique est à proximité des gisements. C'est ce que souhaite Hydro-Québec, avance-t-il.

Chaque éolienne fournit de l’électricité pour l’équivalent de 4000 foyers. Le contrat initial prévoyait que EDF fournisse 80 mégawatts par an pour Hydro-Québec, et ce, pendant 20 ans.

Il y a des appels d'offres qui sont sortis par Hydro-Québec. Nous sommes dans un cycle de développement au Québec, souligne M. Couture.

Depuis la mise en service de 12 des 52 éoliennes communautaires, ce sont 8 millions $ qui sont revenus aux municipalités environnantes.

Chargement de l’image

S’il y avait certaines craintes de la population au début du projet, elles semblent maintenant dissipées.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Un projet qui pourrait en inspirer d'autres

Le projet éolien communautaire pourrait même prendre de l’expansion à Frontenac et Audet au cours des prochains mois.

Avec le nouveau projet, je sens un engouement des 20 municipalités. Le succès remporté avec le projet communautaire de Saint-Robert stimule nos municipalités pour un nouveau projet, soutient la préfète de la MRC du Granit Monique Phérivong Lenoir.

Un nouveau de 30 éoliennes a d'ailleurs été présenté jeudi à la population.

Ce sont des éoliennes beaucoup plus puissantes qui pourraient produire 100 mégawatts, précise Alex Couture de EDF.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !