•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une série documentaire sur les racines du hip-hop au Québec en préparation

Chargement de l’image

Baby Blue (Stacey Wagoner) et Wavy Wanda (Wanda Martin) du Classy Crew, deux pionnières du rap à Montréal.

Photo : Capture d'écran : YouTube

Radio-Canada

Le rappeur Imposs et le journaliste musical Félix B. Desfossés vont adapter en série documentaire le livre Les racines du hip-hop au Québec. Le tandem fait appel au public pour recueillir des archives visuelles ou sonores liées au rap québécois datant des années 1970 aux années 1990. 

Une série comme celle sur laquelle on travaille maintenant, c’est nécessaire, dit Imposs, dans une vidéo publiée jeudi sur son compte Facebook. C’est un des plus gros moments de ma carrière.

L’ouvrage Les racines du hip-hop au Québec a été publié en 2020 par le spécialiste de l’histoire de la musique, Félix B. Desfossés. 

Je n’ai jamais vraiment su qui avait créé un chemin pour moi avant la vague de rappeurs qui étaient là à mon époque, explique Imposs. Via l’œuvre de Félix, j’ai découvert ces racines et ça m’a marqué.

Le rôle de Rudy Philius dans l’essor du rap au Québec

Félix B. Desfossés avait entendu que l’histoire du rap au Québec avait commencé dans les années 1980 avec Le rap à Billy, de Lucien Francœur, et Ça rend rap, de RBO. Toutefois, il a découvert la contribution de Flight, de son vrai nom Rudy Philius, qui a déménagé de Brooklyn à Montréal dans les années 1960. 

Il a été l’un des premiers à organiser des partys hip-hop à Montréal, indique-t-il. 

La websérie rappellera aussi l’apport des pionnières du rap Blondie B et Wavy Wanda, du danseur de breakdance Pierre Perpall Junior, du DJ et animateur de radio Butcher T et de DJ Ray, le tout premier MC à Montréal. 

Besoin d’archives

Toutefois, l’équipe qui travaille sur la série documentaire est confrontée à la difficulté à dénicher des archives de cette époque, que ce soit des vidéos, des affiches de spectacle ou des photos des personnes ayant marqué les débuts du hip-hop. 

Elle demande donc aux personnes qui possèdent des documents visuels ou sonores de ce type de les leur transmettre avant le 15 juillet par l’intermédiaire du site Internet appelatoushiphop.org.

La websérie documentaire sera diffusée l’an prochain. En parallèle, le rappeur Webster va travailler avec le Musée de la civilisation, à Québec, sur une exposition portant sur le hip-hop qui sera aussi présentée en 2023. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !