•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pénurie de préparations lactées hypoallergéniques commence à se faire sentir au N.-B.

Chargement de l’image

Selon Santé Canada, l’offre de préparations lactées hypoallergéniques ne répond pas à la demande, dans certaines provinces.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

La pénurie de préparations lactées hypoallergéniques qui sévit aux États-Unis a des répercussions au Nouveau-Brunswick. Certaines pharmacies ont de la difficulté à remplir leurs tablettes, devant des familles inquiètes.

Le gérant de la pharmacie Jean Coutu à Dieppe, Albert Gay, comprend la frustration des familles qui tentent d’obtenir certaines préparations lactées pour nourrissons.

Chargement de l’image

Albert Gay, gérant de la pharmacie Jean Coutu à Dieppe

Photo : Radio-Canada

Ça m’inquiète pour une nouvelle maman qui est frustrée. Donc, c’est sûr qu’un nouveau bébé, c'est stressant déjà d'avance, mais là, de ne pas avoir le lait pour le nourrir, c'est encore un peu inquiétant, dit-il.

« On va souhaiter que, d’ici quelques semaines ou quelques mois, tout va revenir à la normale, mais c’est pas facile. »

— Une citation de  Albert Gay, gérant de la pharmacie Jean Coutu à Dieppe

M. Gay ajoute qu’il tente de négocier avec les différents fournisseurs et même ses compétiteurs pour trouver des solutions immédiates.

Des fois, il faut juste être un peu créatif. Il faut parfois parler à notre compétition et voir si on peut s'entraider, parce qu’eux aussi ont une clientèle, ils ne veulent pas qu'une maman soit sans lait de bébé; donc, on s'entraide, dit-il.

Pour le moment, une limite d’achat de certaines préparations lactées pour nourrissons est instaurée à cette pharmacie, afin de répondre aux besoins de tous.

Nous, on a choisi de limiter à deux caisses par client, pour s’assurer que l’ensemble des nouvelles mamans puissent avoir les produits, dit-il.

Substituer le produit habituel

Par communiqué, Santé Canada a confirmé jeudi que le pays fait face à une pénurie de préparations pour nourrissons conçues pour les bébés ayant des allergies alimentaires et certaines conditions médicales. Cette situation résulte de la pénurie mondiale à la suite de la fermeture d’une usine de fabrication de préparations pour nourrissons aux États-Unis.

L’agence précise que, dans certaines provinces, l’offre de ces produits ne répond pas à la demande.

Chargement de l’image

Sylvain Charlebois, directeur du laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire à l’Université Dalhousie (archives)

Photo : Radio-Canada

Selon Sylvain Charlebois, directeur du laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire à l’Université Dalhousie, les problèmes d’approvisionnement du lait en poudre au Canada ne sont pas comparables à l’urgence de la situation aux États-Unis.

Je pense qu’un parent qui est désespéré et veut trouver un produit va en trouver un. Certains parents vont être dans l’obligation de substituer, c’est possible. Mais la pénurie n’est pas aussi prononcée au Canada qu'aux États-Unis où c'est assez grave, explique-t-il.

Il précise que, même si la demande de lait en poudre est moins grande au Canada comparativement à son voisin du Sud, la complexité de la situation peut certainement créer de l’incertitude chez les parents. 

Santé Canada recommande aux parents de se tourner vers des professionnels de la santé, comme des pharmaciens, qui les aideront à y voir plus clair lorsque vient le moment d’acheter un autre produit de lait en poudre que celui auquel ils sont habitués.

On peut demander des questions sur les intolérances, si c’est des allergies, si c’est une intolérance aux protéines laitières ou si c’est plutôt une intolérance au lactose; donc, il y a plusieurs facteurs qui entrent en jeu pour trouver une bonne formule. Aussi, on peut référer des cas spéciaux à des conseillers en alimentation, ou infirmière spécialisée ou diététiste, explique le pharmacien Nicolas Basque de la pharmacie Jean Coutu à Dieppe.

Santé Canada a autorisé temporairement l’importation des produits de l’Europe, une politique provisoire qui devrait aider les familles qui ont un nourrisson souffrant d’allergie à s'approvisionner plus facilement.

Les produits provenant de l’Europe devraient arriver au Canada d’ici quelques semaines.

D’après le reportage de Noémie Avidar

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !