•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La population aînée déconstruit les stéréotypes de l’âge sur TikTok

Chargement de l’image

Le compte TikTok Grandadjoe1933 compte quelque 5,4 millions de personnes abonnées.

Photo : @grandadjoe1933

Radio-Canada

Victime d’âgisme, il n’est pas rare que la population aînée soit catégorisée comme fragile et peu habile avec la technologie. De plus en plus d'internautes de 60 ans et plus détiennent des comptes TikTok et tentent de prouver le contraire, et connaissent un succès phénoménal sur la plateforme, selon une étude.

Grandadjoe1933, Nonnapiaa, its_j_dog… Ce sont tous des exemples de comptes de personnes âgées dont le nombre d'abonnements dépasse le million. L’objectif est le même pour tous : montrer leur dynamisme et embrasser la vieillesse, que ce soit par l’humour, la cuisine, ou des activités.

Alors que la population âgée s'accroît par rapport aux groupes plus jeunes, leur visibilité et leur représentation sur les réseaux sociaux sont d'autant plus cruciales, mentionne-t-on dans l’étude menée par le Dr Reuben Ng et Nicole Indranpar.

Un article sur ces recherches, intitulé Not Too Old for TikTok: How Older Adults are Reframing Ageing (Pas trop vieux pour TikTok : comment les personnes âgées redéfinissent l’âgisme), a été publié par l'Oxford University Press le 5 mai.

L’étude se concentre sur 1382 vidéos publiées par des utilisateurs et utilisatrices de TikTok de plus de 60 ans comptant de 100 000 à 5,3 millions d’abonnements. Au moment de publier leur article, l’ensemble des vidéos avaient cumulé 3,5 milliards de vues sur la plateforme, une propriété de l'entreprise chinoise ByteDance.

L’équipe de recherche a pu déterminer que les générations plus vieilles connaissent une forte croissance sur l’application, particulièrement populaire auprès des jeunes, qui y relèvent, entre autres, des défis de danse.

Les données recueillies pour l’étude ont permis de constater que près des trois quarts des contenus de leurs vidéos portaient autour du thème défier les stéréotypes liés à l’âge.

@grandadjoe1933

I’m just lucky to still be here ☺️

♬ Love Me More - Sam Smith

Les femmes âgées, par exemple, s’y affichent comme féroces, voire grossières dans les vidéos qu’elles créent, loin du stéréotype de l’aînée douce et faible, selon le Dr Reuben Ng. On les voit aussi parader dans la rue afin de montrer leur habillement par exemple, une pratique qu’on appelle glamma sur TikTok, un mot construit de glamour et grand-mère.

Il s’agit d’un retour du balancier pour le groupe des 60 ans et plus, qui ne fait pas souvent l’objet de commentaires élogieux sur les réseaux sociaux, toujours selon le docteur.

Notre étude révèle le potentiel des adultes âgés à être mis à l'avant-garde d'un mouvement visant à remettre en question les notions socialement construites de la vieillesse grâce à l'utilisation des médias sociaux, conclut l’article.

Avec les informations de The Guardian

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !