•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 M$ pour le traitement des eaux usées à Saint-André-du-Lac-Saint-Jean

Chargement de l’image

Des eaux usées sont rejetées dans un cours d'eau.

Photo : iStock

Chargement de l’image

Le gouvernement du Québec confirme son intention d'investir 5 millions de dollars à Saint-André-du-Lac-Saint-Jean pour permettre à la municipalité de revoir ses infrastructures d’assainissement des eaux usées.

L'octroi de la subvention gouvernementale a été officialisé vendredi par la députée caquiste de Roberval, Nancy Guillemette, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec et ministre responsable de la région, Andrée Laforest.

L’argent servira à la mise en place d’infrastructures facilitant la collecte, l’interception et le traitement des eaux usées. Une station d'épuration de type étang aéré sera construite, de même que deux postes de pompage et des conduites de refoulement. La subvention viendra régler le problème de longue date du rejet des eaux usées de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean dans la rivière Métabetchouane. 

Ce sont des initiatives comme celle de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean qui font une réelle différence pour les communautés et l'environnement dans lequel elles résident. C'est plus de 5 millions de dollars que nous investissons dans ces travaux attendus et je m'en réjouis avec les gens de Saint-André, a déclaré la ministre Laforest, par voie de communiqué.

Nancy Guillemette se réjouit que son gouvernement contribue à la protection de la santé et la sécurité des citoyens de la municipalité.

« Notre gouvernement a dégagé une somme considérable afin de permettre la mise en œuvre des travaux qui se poursuivront au cours des prochains mois.  »

— Une citation de  Nancy Guillemette, députée de Roberval

Pour la mairesse de la municipalité, Claire Desbiens, l’aide financière permettra d’éviter de mettre de la pression sur les finances de la municipalité et de la population.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !