•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Critiqué par le NPD, le Manitoba va de l’avant avec le remboursement de la taxe scolaire

Le ministre Cameron Friesen est assis à une table avec un micro.

Le montant alloué au remboursement de la taxe scolaire aux propriétaires fonciers est de 350 millions de dollars au total.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Radio-Canada

Le gouvernement manitobain s’apprête à distribuer des remboursements de la taxe scolaire aux propriétaires fonciers de la province pour une deuxième année consécutive. L’opposition officielle, formée par le Nouveau Parti démocratique (NPD), critique cette initiative parce qu’elle inclut les propriétés commerciales.

Jeudi, le gouvernement progressiste-conservateur a adopté une loi l’autorisant à dépenser 350 millions de dollars pour distribuer des chèques de remboursement de la taxe scolaire.

Les propriétaires fonciers et agricoles sont admissibles à un remboursement de 37,5 % de la taxe scolaire cette année. Ce remboursement était de 25 % en 2021.

Le remboursement moyen sera de 600 $ en 2022, selon un message du ministre des Finances, Cameron Friesen, sur Twitter. Les chèques seront envoyés au cours du mois où les impôts fonciers sont dus, soit en juin dans le cas de Winnipeg et de Brandon.

À plus long terme, le gouvernement progressiste-conservateur entend éliminer complètement la taxe scolaire aux propriétaires fonciers pour la remplacer par une autre possibilité plus équitable pour financer le système d’éducation. Des consultations sont en cours pour déterminer cette nouvelle formule.

Des critiques du NPD

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) critique cette politique du gouvernement.

Le NPD souligne le fait que les propriétaires commerciaux, qui reçoivent un remboursement de 10 % de la taxe scolaire, profitent des remboursements les plus élevés.

Le parti soutient que ces propriétaires, parfois établis en dehors du Manitoba, n’ont pas besoin de cette aide.

Le cas du centre commercial Polo Park a particulièrement retenu l’attention du NPD, puisque ses propriétaires sont admissibles à un remboursement de plus de 1 million de dollars.

Le parti a tenté de modifier la politique de remboursement pour, notamment, exempter les propriétaires commerciaux, sans succès.

Lors d'une mêlée de presse, le ministre Cameron Friesen a vivement critiqué le NPD, affirmant que l’opposition officielle faisait fi de la prémisse fondamentale de cette initiative, qui veut que le remboursement de la taxe aux propriétaires profite en fin de compte aux locataires.

Cameron Friesen ajoute que les Manitobains ont besoin de soutien financier pour compenser la hausse des prix de l’essence, des aliments et d'autres biens essentiels.

Avec les informations d'Ian Froese

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !