•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Russie va suspendre samedi ses exportations de gaz vers la Finlande

Chargement de l’image

L'usine Gasum, située dans le hameau frontalier de Raikkola, dans le sud-est de la Finlande.

Photo : AFP / Vesa Moilanen

Reuters

Le géant russe de l'énergie Gazprom a informé la Finlande qu'il allait cesser de lui fournir du gaz naturel à partir de samedi matin, a annoncé vendredi Gasum, l'entreprise publique finlandaise chargée de l'importation et de la vente de gaz.

Dans un contexte de tensions avec les pays occidentaux à propos du conflit en Ukraine, le président russe Vladimir Poutine exige désormais des pays jugés inamicaux de payer les livraisons de gaz en roubles, ce que Gasum a refusé de faire.

Il est très regrettable que les livraisons de gaz naturel dans le cadre de notre contrat d'approvisionnement soient désormais interrompues, a déclaré le directeur général du groupe, Mika Wiljanen.

Nous nous sommes toutefois bien préparés à cette situation et, à condition qu'il n'y ait pas de perturbations dans le réseau de transport de gaz, nous serons en mesure de fournir du gaz à tous nos clients dans les mois à venir, a-t-il ajouté dans un communiqué. La coupure des livraisons russes est prévue le 21 mai à 4 h.

Notre         dossier Guerre en Ukraine

D'autres sources d'approvisionnement

L'entreprise Gasum, qui avait averti mercredi du risque de coupure, a précisé qu'elle continuerait à approvisionner ses clients finlandais par d'autres sources grâce au gazoduc Balticconnector reliant la Finlande à l'Estonie.

La majorité du gaz utilisé en Finlande provient de Russie, mais le gaz ne représente qu'environ 5 % de la consommation énergétique annuelle du pays nordique.

Cette annonce intervient deux jours après la demande d'adhésion de la Finlande à l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN), une requête motivée par l'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février.

Gazprom n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait déclaré auparavant ce vendredi que Moscou ne disposait pas d'information détaillée concernant les contrats d'approvisionnement de Gazprom.

Mais il est évident que rien ne sera fourni à quiconque gratuitement, avait ajouté M. Peskov.

La Russie a interrompu lundi ses livraisons d'électricité à la Finlande en raison d'impayés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !