•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maria révisera son projet de règlement sur le camping

Chargement de l’image

Maria révisera son projet de règlement pour encadrer le camping dans la municipalité (archives).

Photo : Henri Moulier

Radio-Canada

Le conseil municipal de Maria proposera, dans les prochains jours, une seconde version du règlement sur la pratique du camping sur son territoire. Des citoyens ont demandé des règles plus strictes pour protéger la quiétude.

Ils étaient d'ailleurs près d'une trentaine à la séance d'informations et de consultations organisée par la Municipalité.

Lors de cette assemblée, les membres du conseil ont présenté le premier projet de règlement qui concerne les normes d’implantation de terrains de camping commerciaux dans certaines zones de la municipalité.

Les personnes présentes ont, par la suite, partagé leurs commentaires et ont proposé des modifications.

Il y a eu des échanges, somme toute, cordiaux. La plupart portaient sur le camping qui aurait potentiellement lieu près de la cantine, explique le maire de Maria, Jean-Claude Landry.

Dans sa première mouture, le règlement permettait notamment aux propriétaires de la cantine Mam'zelle Maria d’aménager un camping d’environ 40 emplacements derrière le restaurant et d'y accueillir les premiers clients cet été.

Chargement de l’image

Jean-Claude Landry est heureux de la participation citoyenne dans ce dossier (archives).

Photo : Gracieuseté de Jean-Claude Landry

« Il va y avoir des modifications à la suite des commentaires que les citoyens nous ont présentés. On va déposer le deuxième projet de règlement dans les prochains jours. »

— Une citation de  Jean-Claude Landry, maire de Maria

M. Landry soutient que les principaux commentaires et inquiétudes des citoyens se rapportaient aux nuisances causées par la possible implantation de ce camping commercial.

Il faut penser que cet endroit, la cantine, à l’été, c’est très achalandé. J’évalue qu’il y a entre 800 et 1000 voitures qui vont à cette cantine. Le nombre de places de camping à l’arrière serait limité à 20 véhicules, ajoute M. Landry.

Les citoyens tout près ont certaines préoccupations pour la lumière et le bruit, soulève-t-il.

Chargement de l’image

Ce projet suscite de l’inquiétude chez les voisins qui verraient leur propriété devenir adjacente au camping.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

Lors de la soirée, il a également été question de quiétude, de respect du voisinage résidentiel et du patrimoine naturel. Le maire assure toutefois que dans le règlement, des normes sont établies pour atténuer ces nuisances.

Selon Jean-Claude Landry, le dépôt du second projet amendé devrait avoir lieu le 7 juin prochain lors d'une réunion publique. Il estime que le règlement final sera adopté d'ici le mois de juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !