•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’évolution de la situation épidémiologique est favorable, selon le CISSS-AT

Chargement de l’image

Les laboratoires ont recensé moins de 100 cas positif de COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue dans la dernière semaine.

Photo : Reuters / Kathleen Flynn

Radio-Canada

La situation en lien avec la COVID-19 s'est améliorée au cours des dernières semaines, selon le Centre intégré de santé et services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT).

Depuis quelques semaines, on a constaté une diminution de la transmission du virus.

Cette semaine, on compte moins de 100 cas positifs déclarés par les laboratoires dans la région.

Ça fait longtemps qu’on n’a pas vu ça, rapporte Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la santé publique, qui indique que la tendance est à la baisse comme dans le reste de la province.

Oui, on est d’accord que c’est une sous-estimation parce que les cas qui sont testés à la maison ne sont pas déclarés, mais tout de même, c’est une indication, parce que nous savons qu’il y a eu plusieurs semaines où même dans une journée, on avait 100 cas déclarés par les laboratoires, affirme Dre Sobanjo.

Présentement, cinq personnes sont hospitalisées pour la COVID-19 dans la région, et aucune d'elles ne se trouve aux soins intensifs. De plus, cela fait deux semaines qu'aucun nouveau décès n'a été déclaré en lien avec la COVID-19.

Dre Sobanjo rappelle toutefois que, malgré la levée du port du masque obligatoire, il faut demeurer prudent.

Les gens qui sont vulnérables ou qui présentent des symptômes, même si elles testent négatif, mais elles sont encore enrhumée ou ont la toux, c’est une bonne pratique de garder un masque lorsqu’on va être dans un lieu public, souligne-t-elle.

Chargement de l’image

Le port du masque demeure obligatoire dans les transports en commun, les établissements de santé, les CHSLD ou en présence de personnes vulnérables.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Le port du masque demeure obligatoire dans les transports en commun ainsi que dans les établissements de santé. De plus, dans ces établissements, la distanciation sociale est encore en vigueur.

La pandémie n’est pas finie, mais on peut profiter différemment de la période estivale avec toutes les mesures d’assouplissement, ajoute Caroline Roy, présidente-directrice générale du CISSS-AT.

On compte actuellement trois éclosions dans les milieux de vie et de soins en Abitibi-Témiscamingue, mais aucune d’entre elles ne se trouve dans une résidence pour personne âgée.

Changements dans des cliniques de vaccination

Pour la période estivale, trois sites de vaccination déménageront temporairement.

Nouveaux lieux de vaccination pour l’été :

  • Secteur du Témiscamingue : dès le 26 mai au centre de santé de Ville-Marie, à l’accueil de l’ancienne urgence
  • Secteur Abitibi-Ouest : à partir du 4 juin au centre hospitalier de La Sarre, à la place de l’ancien bloc obligatoire
  • Secteur de Senneterre : à partir du 8 juin au CLSC de Senneterre

Ces trois déménagements prendront fin le 31 août.

La prise de rendez-vous s’effectue toujours par Clic Santé ou encore par téléphone au 1-877-644-4545.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !