•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Publiez les lettres de mandat maintenant, demande l’opposition à Doug Ford

Chargement de l’image

Doug Ford refuse de dévoiler les lettres d'instructions remises à ses ministres.

Photo : La Presse canadienne / Mark Blinch

Les principaux partis d’opposition ontariens pressent le chef progressiste-conservateur Doug Ford de publier les lettres de mandat remises à ses ministres, même si la Cour suprême du Canada a accepté jeudi d’entendre un appel à ce sujet.

CBC tente depuis 2018 d’obtenir ces documents remis aux ministres du cabinet ontarien au moment de leur entrée en fonction, qui précisaient leur mission et les attentes à leur endroit. 

Le gouvernement Ford s’est opposé à leur dévoilement à chaque étape, si bien que la cause est maintenant devant le plus haut tribunal du pays, qui ne pourra rendre sa décision avant le scrutin général du 2 juin.

Les lettres de mandat devraient avoir été rendues publiques il y a quatre ans , déplore la chef néo-démocrate Andrea Horwath. Elle soutient que Doug Ford a donné la directive à ses ministres de faire des compressions et que les Ontariens n’en doutent pas un instant.

Chargement de l’image

Andrea Horwath est convaincue que les lettres de mandat contenaient des directives de coupes en santé, en éducation et ailleurs.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Une facture qui augmente

Mike Schreiner, du Parti vert, considère que le gouvernement gaspille les fonds publics en faisant traîner l’affaire devant les tribunaux. Pourquoi Doug Ford a-t-il peur d'être transparent et direct avec la population ontarienne?, se demande-t-il. Qu’est-ce que les conservateurs ont à cacher?

Ce n’est pas un secret, a assuré Doug Ford, quand il a été questionné sur le sujet lors d’un arrêt de campagne à Niagara-on-the-Lake. Il considère que tout le monde peut voir quelles sont les priorités.

Je suis là tous les jours, en train de faire avancer les choses, a déclaré le chef progressiste-conservateur. Ce que nous allons faire est très très clair : nous allons continuer à bâtir des routes, des autoroutes, des ponts, des hôpitaux et des écoles.

L'influence sur le vote

Le chef libéral Steven Del Duca trouve inadmissible et consternant que les progressistes-conservateurs ne soient pas prêts à dévoiler quel était leur plan.

Les libéraux soutiennent que Doug Ford s’acharne, dans ce dossier, parce qu’il a peur de perdre les élections si le contenu des lettres était rendu public. Ils s’engagent, s’ils sont élus, à publier les lettres de mandat des ministres, comme ils l’ont fait dans le passé.

Mme Horwath a saisi l’occasion pour s’en prendre aussi au précédent gouvernement libéral, qu’elle a accusé d’avoir caché ses véritables intentions quand les lettres de mandat ont été dévoilées. 

La lettre du ministre de la Santé ne parlait pas de gel du budget des hôpitaux, mais c’est pourtant ce qui est arrivé, a lancé la chef néo-démocrate. La lettre de la ministre de l’Éducation ne mentionnait pas la fermeture de 600 écoles, mais c’est ce qu’ils ont fait.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !