•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau festival d’été voit le jour à Edmundston

Chargement de l’image

Gabriel Hébert et Mylène Gagné sont les organisateurs du Festival Royal d'Edmundston.

Photo : Radio-Canada / Mathilde Pineault

Radio-Canada

Un nouveau festival voit le jour à Edmundston, au Nouveau-Brunswick. Le Festival Royal offrira deux journées de musique électronique et rock ainsi que des activités familiales les 29 et 30 juillet, au même moment où se déroulait la Foire brayonne par le passé.

Ce n’est pas encore clair si ce festival remplacera la Foire brayonne, dont l’avenir est incertain. Les organisateurs du Festival Royal parlent d’un nouvel événement, d’un autre concept qui divertira les gens de la région et d’ailleurs.

On s’en va totalement dans une autre direction. On veut offrir à la population d'Edmundston et aussi aux touristes et aux gens d’extérieur, un festival nouveau avec des choses qui ne se sont jamais passées au centre-ville d’Edmundston, du jamais vu!, lance la co-organisatrice Mylène Gagné.

Pour sa première édition, le Festival Royal se déroulera sur deux journées. Huit DJ feront danser les petits et les grands et une activité de type kermesse divertira toute la famille par des jeux et des prix qui mettront en valeur les entreprises locales.

Les artistes Spoutnique, Old School Detention et Martin Deschamps monteront également sur scène.

Le nom du festival, un clin d’œil aux Brayons

Le festival se déroulera devant l’hôtel de ville d’Edmundston, en plein cœur du centre-ville. Mylène Gagné se rappelle que sa famille lui parlait souvent de l’Hôtel Royal, un établissement bien connu par les résidents et qui a été la proie des flammes vers la fin des années 1980.

On voulait avoir un nom qui était français-anglais, qui se disait bien dans les deux langues. On voulait aussi avoir un nom qui apportait un petit sentiment d'appartenance pour les gens de la région, qui faisait un petit clin d'œil aux Brayons, mais sans exclure les gens de l’extérieur, explique-t-elle.

Les organisateurs Mylène Gagné et Gabriel Hébert affirment que l’objectif de l’événement est de rassembler la population, confinée depuis deux ans et qu’il s’agit d’une occasion en or pour créer un festival de communauté.

La première édition du Festival Royal se déroulera les 29 et 30 juillet. Les organisateurs voient grand et affirment déjà songer aux prochaines éditions de l’événement.

D’après les informations de Michèle Brideau et de Mathilde Pineault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !