•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la situation est stable en Outaouais, Ottawa franchit le cap de 800 morts

Des piétons au centre-ville d'Ottawa, le 21 mars 2022.

La COVID-19 a fait plus de 800 morts, jusqu'ici, à Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada / Vincent Yergeau

Radio-Canada

La capitale fédérale enregistre deux nouveaux décès liés à la COVID-19, jeudi. En Outaouais, la situation est stable.

En Outaouais, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) indique que, comme la veille, 60 personnes sont toujours hospitalisées en raison de la COVID, dont un patient se trouve aux soins intensifs.

Le bilan des décès n’a pas évolué. Depuis le début de la pandémie, 314 personnes ont perdu la vie en raison du coronavirus.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais indique que 37 de ses employés sont atteints présentement de la COVID-19.

Il y a actuellement 345 cas actifs sur le territoire et depuis mercredi, 34 infections se sont ajoutées au bilan. Mais ces données ne tiennent pas compte de la difficulté d’accès aux tests de dépistage à travers le Québec depuis plusieurs mois.

Par ailleurs, le CISSS de l’Outaouais indique, jeudi, par voie de communiqué, qu'un nouveau site de vaccination ouvrira ses portes à Gatineau le 25 mai prochain. Le site sera situé au 75 boulevard de la Gappe. La population peut prendre rendez-vous sur le site de Clicsanté (Nouvelle fenêtre) ou s'y rendre sans rendez-vous le mercredi, jeudi et vendredi de 10 h 30 à 16 h 30, ainsi que le samedi de 9 h 30 à 15 h 30.

Dans l’ensemble du Québec, les autorités de santé publique rapportent 14 décès supplémentaires et 37 hospitalisations de moins dans la province, jeudi.

Une clinique pour soigner la COVID longue en Outaouais

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, jeudi, le déploiement d’une quinzaine de cliniques à travers la province pour prendre en charge les symptômes de la COVID longue et de la maladie de Lyme.

Cinq centres de référence, dont un de coordination, et dix cliniques satellites seront déployés, dont une au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais.

Ces cliniques accueilleront des équipes multidisciplinaires, composées de professionnels de la santé, dont une infirmière, un travailleur social et un physiothérapeute, et un médecin spécialiste. Ils se pencheront sur la santé physique et mentale, la réadaptation et le soutien social des patients et auront pour rôle le diagnostic, l'intervention précoce et l'élaboration de plans de prise en charge. Des services davantage spécialisés seront offerts par des médecins spécialistes, indique la province par voie de communiqué de presse.

Ce projet pilote se déploiera au cours des prochains mois et aura une durée de trois ans.

À terme, l'offre de service sera révisée à la lumière des besoins, prévient le Ministère. Une part des activités sera consacrée à la recherche pour mieux comprendre ces maladies.

Lors du dernier budget, un financement de 20,5 millions $ a été octroyé pour soutenir la mise en place d'une quinzaine de centres de référence et de cliniques satellites au total. De cette somme, un budget de 4,1 millions $ sera investi pour l'année en cours, selon le gouvernement.

Deux nouveaux morts à Ottawa

Dans la capitale fédérale, deux décès liés à la COVID-19 s’ajoutent au bilan. Santé publique Ottawa (SPO) recense 801 morts depuis le début de la pandémie.

Le nombre d'hospitalisations reste le même que mercredi, avec neuf personnes placées dans un établissement de santé à Ottawa pour une infection active, si ce n’est qu’un patient a été admis aux soins intensifs.

Les autorités de santé publique locales enregistrent 28 éclosions en cours.

Selon les dernières données de SPO, 76 infections s’ajoutent au bilan pandémique et 688 cas sont actifs. Mais comme au Québec, le manque d’accès aux tests de dépistage rend ces dernières données moins pertinentes depuis quelques mois.

Quatre hospitalisations de moins dans l'est ontarien

Dans l'est ontarien, on dénombre quatre hospitalisations de moins par rapport à mercredi. Le Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO) recense six hospitalisations, dont un patient placé aux soins intensifs.

Il y a actuellement huit éclosions sur le territoire du BSEO.

Le nombre de décès ne change pas avec 228 victimes de la pandémie dans l'est ontarien depuis février 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !