•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une saison estivale emballante pour Tourisme Cantons-de-l’Est

Chargement de l’image

« C'est ça qui est plaisant dans les Cantons-de-l 'Est, on a un énorme territoire! », mentionne la porte-parole de Tourisme Cantons-de-l’Est, Lysandre Michaud-Verreault.

Photo : Radio-Canada / Titouan Bussiere

Radio-Canada

Après deux étés passés sous le signe de la pandémie, Tourisme Cantons-de-l’Est a donné le coup d'envoi à sa saison estivale. Près d’une centaine de nouveautés touristiques et d’offres bonifiées dans la région ont été annoncées jeudi matin.

Au micro de Par ici l'info, la porte-parole de Tourisme Cantons-de-l’Est, Lysandre Michaud-Verreault, a expliqué que les amateurs de cyclisme pourront entre autres bénéficier d’une dizaine de nouveautés. De plus, un cinquième lieu s'ajoutera à La route des thés à l'anglaise et de nouvelles distilleries sont apparues dans le paysage estrien. Autre nouveauté cette année : le Zoo de Granby pourra héberger des visiteurs. On en a pour tous les goûts, que ce soit agrotouristique, plein air, sportif, culturel.

« C’est impossible d’avoir tout vu, tout fait! En plus, avec ces centaines de nouveautés ou d'offres bonifiées, on peut redécouvrir, on peut revoir des choses. C’est un peu cela que l’on annonce ce matin et c’est ça qui est intéressant autant pour les résidents que pour les visiteurs. »

— Une citation de  Lysandre Michaud-Verreault, porte-parole de Tourisme Cantons-de-l’Est

Selon Lysandre Michaud-Verreault, les membres de Tourisme Cantons-de-l'Est sont fébriles à l’aube de cette relance touristique. Avec les allégements aux frontières, avec les assouplissements des mesures sanitaires, le retrait du masque : cela nous laisse entrevoir une saison plus près des normales.

Opération séduction chez les touristes voisins

Tourisme Cantons-de-l'Est a non seulement les Québécois dans sa mire, mais également la clientèle ontarienne et américaine. Il va y avoir beaucoup d'offensive de faite au niveau de la notoriété, se refaire connaître chez nos voisins. Une somme de près de 500 000 $ a été investie à cet effet.

La porte-parole mentionne que la pénurie de main-d'œuvre sera encore une fois un problème crucial pour les entreprises touristiques. Les dernières années, les entrepreneurs ont fait preuve de créativité au niveau de la réduction des offres, des heures d'ouverture ou dans l'automatisation.

« On sait que l'achalandage va être là. Après ça, c'est de pallier, d’une certaine manière, avec les employés qu’on a. C’est aussi en tant que résidents et en tant que visiteurs, d’avoir une bienveillance envers les employés du tourisme. »

— Une citation de  Lysandre Michaud-Verreault, porte-parole de Tourisme Cantons-de-l’Est

Mme Michaud-Verreault soutient que le camping et les hébergements insolites ont la cote chez les touristes. L’industrie du plein air et de l’agroalimentaire restent en outre très populaires. On voit une tendance qui n’est pas près de s'essouffler.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !